Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2915

Créée le : 05 Mar 2018
Modifiée le : 05 Mar 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Rôles respectifs de la taille maternelle et de la réalisation d’une pelvimétrie dans le pronostic de l’accouchement à terme chez les femmes nullipares de petite taille. Doctorat de médecine.

Auteur·e(s) :

Geyl, Caroline

Année de publication :

2013

URL(s) :

http://pepite.univ-lille2.fr/notice/view/UDSL2-wor…

Résumé (français)  :

Position du problème :
En cas de petite taille maternelle, la réalisation d’une pelvimétrie est encore de pratique courante dans notre pays. Au regard des connaissances actuelles, cet examen n’a pas d’intérêt démontré pour prévenir les complications maternelles et foetales de l’accouchement.
But :
Etudier le rôle respectif de la taille et de la réalisation d’une pelvimétrie sur le risque de complications maternelles et foetales de l’accouchement.
Matériel et méthodes
Etude rétrospective menée entre 2000 et 2010 chez les femmes mesurant entre 150 et 154cm ayant accouché dans une maternité universitaire.
Résultats :
375 femmes ont été incluses dont 172 mesuraient 152cm ou moins (45.9%). L’existence d’une petite taille maternelle était liée à un nombre plus élevé de pelvimétries (≤152 cm :43.0 vs ≥153cm : 23.2%, p0.001). Le risque de complications maternelles ou foetales sérieuses n’était ni lié à la taille maternelle (≤152 cm :15.1 vs ≥153cm : 17.2%, p=0.58), ni à la réalisation d’une pelvimétrie (oui 11.6 vs non 18.5%, p=0.09). La réalisation d’une pelvimétrie était liée à la fois à un doublement du risque de césarienne (oui 40.5 vs non 22.4%, p0.001), et à un excès de poids de naissance >3200g (oui 56.2 vs non 37.9%, p0.001). Cette augmentation du risque de césarienne persistait après ajustement sur le poids du nouveau-né (ORa 2.1 [1.3 – 3.4]).
Conclusion :
Parmi les femmes mesurant entre 150 et 154 cm, ni la taille maternelle ni la réalisation d’une pelvimétrie n’apparaissent liées au risque de complications maternelles et néonatales sérieuses. La pelvimétrie est liée à une augmentation du risque de césarienne et son abandon dans cette indication devrait être envisagé.

Abstract (English)  :

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

la réalisation d’une pelvimétrie sur les femmes nullipares de petite taille n’a pas démontré son intérêt pour déterminer les risques de complications et induit une augmentation de réalisation de césariennes. Son abandon dans cette indication est préconisé.

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ césarienne ; dystocies ; morbidité ; pelvimétrie

Auteur·e de cette fiche :

Alison Passieux — 05 Mar 2018

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)