Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2935

Créée le : 09 Mar 2018
Modifiée le : 25 Jun 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Executive Summary of Hormonal Physiology of Childbearing: Evidence and Implications for Women, Babies, and Maternity Care. The Journal of Perinatal Education. 2015; 24(3): 145–153.

Auteur·e(s) :

Buckley, S.J.

Année de publication :

2015

URL(s) :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC47208…
https://doi.org/10.1891/1058-1243.24.3.145

Résumé (français)  :

Ce rapport synthétise des preuves sur les processus physiologiques innées à médiation hormonale chez les femmes et les fœtus / nouveau-nés pendant la grossesse, et les impacts possibles des pratiques courantes de soins maternels et des interventions sur ces processus, en se concentrant sur quatre systèmes hormonaux consécutifs à la maternité. Les principes fondamentaux de la physiologie hormonale révèlent des interconnexions profondes entre les mères et les bébés, entre les systèmes hormonaux, et entre la grossesse et les périodes post-partum et néonatale. Dans l’ensemble, les preuves cohérentes et cohérentes provenant des compréhensions physiologiques et des études sur l’homme et l’animal montrent que la physiologie hormonale innée de la maternité présente des avantages significatifs pour les mères et les bébés. De tels bénéfices à médiation hormonale peuvent se prolonger dans le futur grâce à l’optimisation de l’allaitement maternel et de l’attachement materno-infantile. Un nombre croissant de recherches révèle que les interventions courantes en matière de soins de maternité peuvent perturber les processus hormonaux, réduire leurs avantages et créer de nouveaux défis. Les effets développementaux et épigénétiques sont biologiquement plausibles mais peu étudiés. La perspective de la physiologie hormonale ajoute de nouvelles considérations aux évaluations des avantages et des préjudices dans les soins de maternité et suggère de nouvelles priorités de recherche, notamment la mesure constante des résultats cruciaux à médiation hormonale qui sont souvent négligés. La compréhension actuelle suggère qu’il serait sage d’éviter en toute sécurité les interventions de soins de maternité inutiles, comme le soutient le principe de précaution. Promouvoir, soutenir et protéger la maternité physiologique, dans la mesure du possible dans chaque situation, est une approche de santé et de bien-être à la fine pointe de la technologie pour les femmes enceintes et leurs fœtus / nouveau-nés, applicable dans presque toutes les maternités.

Mots-clés: physiologie hormonale de la procréation, voie vers une naissance saine, ocytocine, bêta-endorphines, hormones de stress, prolactine, principe de précaution, interventions de soins de maternité

Abstract (English)  :

This report synthesizes evidence about innate hormonally mediated physiologic processes in women and fetuses/newborns during childbearing, and possible impacts of common maternity care practices and interventions on these processes, focusing on four hormone systems that are consequential for childbearing. Core hormonal physiology principles reveal profound interconnections between mothers and babies, among hormone systems, and from pregnancy through to the postpartum and newborn periods. Overall, consistent and coherent evidence from physiologic understandings and human and animal studies finds that the innate hormonal physiology of childbearing has significant benefits for mothers and babies. Such hormonally-mediated benefits may extend into the future through optimization of breastfeeding and maternal-infant attachment. A growing body of research finds that common maternity care interventions may disturb hormonal processes, reduce their benefits, and create new challenges. Developmental and epigenetic effects are biologically plausible but poorly studied. The perspective of hormonal physiology adds new considerations for benefit-harm assessments in maternity care, and suggests new research priorities, including consistently measuring crucial hormonally mediated outcomes that are frequently overlooked. Current understanding suggests that safely avoiding unneeded maternity care interventions would be wise, as supported by the Precautionary Principle. Promoting, supporting, and protecting physiologic childbearing, as far as safely possible in each situation, is a low-technology health and wellness approach to the care of childbearing women and their fetuses/newborns that is applicable in almost all maternity care settings.

Keywords: hormonal physiology of childbearing, pathway to a healthy birth, oxytocin, beta-endorphins, stress hormones, prolactin, Precautionary Principle, maternity care interventions

Sumário (português)  :

Texte intégral (public) :

Remarques :

Argument (français) :

Données sur les processus physiologiques à médiation hormonale innée chez les femmes et les fœtus et nouveau-nés pendant la grossesse, et impacts possibles des pratiques courantes de soins de maternité et interventions sur ces processus, en mettant l’accent sur quatre systèmes hormonaux impliqués dans la maternité.

Argument (English):

Evidence about innate hormonally mediated physiologic processes in women and fetuses/newborns during childbearing, and possible impacts of common maternity care practices and interventions on these processes, focusing on four hormone systems that are consequential for childbearing.

Argumento (português):

Evidências sobre processos fisiológicos mediados hormonalmente inatos em mulheres e fetos e recém-nascidos durante a gravidez, e possíveis impactos das práticas e intervenções de cuidados maternos comuns nesses processos, focalizando quatro sistemas hormonais que são consequentes para a maternidade.

Mots-clés :

➡ médecine factuelle ; psychologie ; sexualité ; allaitement ; douleur ; hormones ; ocytocine (Syntocinon) ; ocytocine-delivrance

Auteur·e de cette fiche :

Veronica Graham — 09 Mar 2018
➡ dernière modification : Bernard Bel — 25 Jun 2018

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)