Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3045 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2969

Créée le : 09 Jul 2018
Modifiée le : 10 Jul 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Traumas et narcissisme: Pour une critique du débriefing. Presses Universitaires de France, 2010

Auteur·e(s) :

Sandrine Behaghel

Année de publication :

2010

URL(s) :

https://www.cairn.info/traumas-et-narcissisme--978…

Résumé (français)  :

Issus des méthodes militaires visant le retour au combat, les débriefings, qui incitent au récit précoce de l’expérience à caractère traumatique, favorisent-ils vraiment son élaboration ? Si j’étais moi-même concerné, souhaiterais-je rencontrer sur le champ un « psy » ? Comment réagirais-je s’il me disait que, pour mon bien, je dois lui conter en détails ce que je viens de vivre ? Par exemple, l’accident au cours duquel mon enfant est mort sous mes yeux ou celui où j’ai tué accidentellement un piéton…

Cet ouvrage montre qu’inciter à parler d’une expérience traumatique est souvent une erreur. Certes, si une personne souhaite s’exprimer, une écoute est nécessaire. Mais le plus important, au début, est d’offrir un environnement protecteur et bienveillant. Or les débriefeurs répondent aux pressions de certains pouvoirs politico-militaires et sociaux : si un soldat traumatisé constitue une perte pour son commandement, de manière analogue un convoyeur de fonds ébranlé, par exemple, correspond à un manque à gagner pour son employeur. D’où l’intérêt récent de certains DRH pour leurs employés traumatisés. Un débriefing et ça repart…

Ce livre ne s’adresse pas qu’aux sauveteurs et aux « psys » : chacun de nous peut avoir à accueillir, un jour, quelqu’un qui vient de vivre un événement « traumatisant ».

Abstract (English)  :

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Malgré une bonne volonté de départ, d’efficacité et de prise en charge précoce, le debriefing ou defusing semble être plus nocif que salvateur

Argument (English):

Despite an initial good will of efficiency and early management, debriefing or defusing seems to be more harmful than helpful

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ debriefing

Auteur·e de cette fiche :

Alison Passieux — 09 Jul 2018
➡ dernière modification : Bernard Bel — 10 Jul 2018

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)