Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 2992 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2976

Créée le : 11 Jul 2018
Modifiée le : 12 Aug 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

A Violent Birth: Reframing Coerced Procedures During Childbirth as Obstetric Violence. Duke Law J. 2018 Jan;6

Auteur·e(s) :

Borges MT.

Année de publication :

2018

URL(s) :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29469554

Résumé (français)  :

Aux États-Unis, les femmes sont systématiquement contraintes de subir des césariennes, des épisiotomies et l’utilisation de forceps, malgré leur souhait de tenter un accouchement vaginal naturel. Pourtant, le système juridique américain actuel ne fournit que peu de réparation aux femmes contraintes à certaines procédures médicales pendant l’accouchement. Les tribunaux et les médecins sont prêts à outrepasser le choix de la procédure d’accouchement d’une femme s’ils estiment que ce choix présente des risques pour le fœtus, et ils accordent peu de valeur au droit de la femme à l’autonomie corporelle. Cette note propose une solution pour traiter le problème des procédures médicales sous contrainte pendant l’accouchement en important un cadre créé au Venezuela et en Argentine, qui caractérise cette question comme « violence obstétricale ». Premièrement, cette note contient un aperçu des lacunes du cadre juridique américain existant pour résoudre le problème. Deuxièmement, elle explique les avantages du cadre de la violence obstétricale et fait valoir que son adoption aux États-Unis permettrait de remédier à de nombreuses défaillances du système existant. Et troisièmement, cette note présente quelques stratégies législatives et procédurales qui peuvent être utilisées pour mettre en œuvre ce cadre aux États-Unis et aborde brièvement certains des défis que ces stratégies peuvent poser.

Abstract (English)  :

In the United States, women are routinely forced to undergo cesarean sections, episiotomies, and the use of forceps, despite their desire to attempt natural vaginal delivery. Yet, the current American legal system does little to provide redress for women coerced to undergo certain medical procedures during childbirth. Courts and physicians alike are prepared to override a woman’s choice of childbirth procedure if they believe this choice poses risks to the fetus, and both give little value to the woman’s right to bodily autonomy. This Note proposes a solution for addressing the problem of coerced medical procedures during childbirth by importing a framework created in Venezuela and Argentina that characterizes this issue as “obstetric violence.“ First, this Note contains an overview of the shortcomings of the existing American legal framework to address the problem. Second, it explains the advantages of the obstetric violence framework and argues that its adoption in the United States would address many of the failures of the existing system. And third, this Note introduces a few legislative and litigation strategies that can be used to implement this framework in the United States and briefly addresses some of the challenges these strategies may pose.

Sumário (português)  :

Nos Estados Unidos, as mulheres são rotineiramente forçadas a submeter-se a cesarianas, episiotomias e uso de fórceps, apesar do desejo de tentar o parto vaginal natural. No entanto, o atual sistema legal americano faz pouco para fornecer reparação para as mulheres coagidas a se submeter a certos procedimentos médicos durante o parto. Tanto os tribunais como os médicos estão preparados para se sobrepor ao procedimento de parto da mulher se acreditarem que esta escolha representa riscos para o feto, e ambos dão pouco valor ao direito da mulher à autonomia corporal. Esta nota propõe uma solução para abordar o problema dos procedimentos médicos coercitivos durante o parto, importando uma estrutura criada na Venezuela e na Argentina que caracteriza essa questão como “violência obstétrica“. Em primeiro lugar, esta nota contém uma visão geral das deficiências do quadro jurídico americano existente para resolver o problema. Em segundo lugar, explica as vantagens da estrutura da violência obstétrica e argumenta que sua adoção nos Estados Unidos resolveria muitos dos fracassos do sistema existente. E terceiro, esta nota introduz algumas estratégias legislativas e de litígio que podem ser usadas para implementar essa estrutura nos Estados Unidos e aborda brevemente alguns dos desafios que essas estratégias podem representar.

Remarques :

Argument (français) :

Cette note propose une solution pour traiter le problème des procédures médicales sous contrainte pendant l’accouchement, aux USA, en important un cadre créé au Venezuela et en Argentine, qui caractérise cette question comme « violence obstétricale ».

Argument (English):

This note proposes a solution to treat the problem of forced medical procedures during childbirth, in the US, by importing a framework created in Venezuela and Argentina, which characterizes this issue as “obstetrical violence“.

Argumento (português):

Esta nota propõe uma solução para tratar o problema dos procedimentos médicos forçados durante o parto, nos EUA, importando um arcabouço criado na Venezuela e na Argentina, que caracteriza esta questão como “violência obstétrica“.

Mots-clés :

➡ césarienne ; protocoles ; violences gynécologiques et obstétricales violence obstétricale ; épisiotomie ; forceps ; risque médico-légal ; déontologie

Auteur·e de cette fiche :

Alison Passieux — 11 Jul 2018
➡ dernière modification : Bernard Bel — 12 Aug 2018

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)