Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3032 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=2999

Créée le : 20 Aug 2018
Modifiée le : 03 Nov 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Selective uterine fundal pressure maneuver during the second stage of the first twin delivery at near term. J Matern Fetal Neonatal Med. 2015

Auteur·e(s) :

Suzuki S

Année de publication :

2015

URL(s) :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24809223
https://doi.org/10.3109/14767058.2014.921901

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

OBJECTIVE:
We examined the perinatal outcomes of twin deliveries following selective uterine fundal pressure maneuver (UFPM) during the second stage of the first twin delivery.

METHODS:
At our institute, if non-reassuring fetal heart rate and/or maternal exhaustion were observed during the second stage of the first twin, selective UFPM was performed following making sure of the position of the first twin’s buttocks by ultrasonography. We reviewed the obstetric records of all cases of trial of vaginal delivery of twins between 2002 and 2012.

RESULTS:
A total of 64 cases were evaluated for the statistical analyses. Of these, selective UFPM for the first twin was performed in 15 cases (24%). Although the cases requiring selective UFPM for the first twin was associated with an increased postpartum hemorrhage, there were no significant differences in neonatal outcomes between the two groups.

CONCLUSION:
There was no evidence that the selective UFPM is unsafe for both mother and two babies during the second stage of the first twin delivery.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Il n’y avait pas de preuves permettant d’affirmer que l’expression abdominale sélective est sans danger pour la mère comme les bébés lors de l’expulsion de jumeaux à terme.

Argument (English):

There was no evidence that the selective uterine fundal pressure maneuver is unsafe for both mother and two babies during the second stage of the first twin delivery.

Argumento (português):

Não havia evidências que apoiassem a afirmação de que a expressão abdominal seletiva é segura tanto para a mãe quanto para os bebês quando expelem gêmeos a termo.

Mots-clés :

➡ expression abdominale

Auteur·e de cette fiche :

Alison Passieux — 20 Aug 2018
➡ dernière modification : Bernard Bel — 03 Nov 2018

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)