Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3032 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=3028

Créée le : 04 Nov 2018
Modifiée le : 26 Nov 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

L’expression abdominale durant la 2e phase de l’accouchement. Recommandations de bonne pratique. Haute Autorité de Santé, France.

Auteur·e(s) :

Haute Autorité de Santé, France

Année de publication :

2007

URL(s) :

https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_513170/fr/…

Résumé (français)  :

Synthèse des recommandations

• Il n’y a pas d’indications médicalement validées pour réaliser une expression abdominale.
• Le vécu traumatique des patientes et de leur entourage et l’existence de complications, rares mais graves, justifient l’abandon de cet usage.
• Dans les situations qui nécessitent d’écourter la 2e phase de l’accouchement, le recours, en fonction du contexte clinique, à une extraction instrumentale (forceps, ventouse obstétricale, spatules) ou à une césarienne est recommandé.
• Si une expression abdominale est pratiquée malgré les recommandations précédentes, elle doit être notée dans le dossier médical de la patiente par la personne en charge de l’accouchement, en précisant le contexte, les modalités de réalisation et les difficultés éventuellement rencontrées.

Abstract (English)  :

Summary of recommendations

• There are no medically validated indications for fundal pressure.
• The traumatic experience of patients and their entourage and the existence of complications, rare but serious, justify the abandonment of this use.
• In situations that necessitate shortening the second phase of delivery, the use of instrumental extraction (forceps, vacuum cups, spatulas) or caesarean section, depending on the clinical context, is recommended.
• If a fundal pressure is practiced despite the previous recommendations, it must be noted in the patient’s medical file by the person in charge of the delivery, specifying the context, the modalities of realization and the difficulties possibly encountered.

Sumário (português)  :

Resumo das recomendações

• Não existem indicações clinicamente validadas para expressão abdominal.
• A experiência traumática dos pacientes e sua comitiva e a existência de complicações, raras mas graves, justificam o abandono desse uso.
• Em situações que necessitem encurtamento da segunda fase do parto, recomenda-se o uso de extração instrumental (fórceps, aspiradores, espátulas) ou cesariana, dependendo do contexto clínico.
• Se uma expressão abdominal é praticada apesar das recomendações anteriores, deve ser anotada no prontuário do paciente pelo responsável pela entrega, especificando o contexto, as modalidades de realização e as dificuldades possivelmente encontradas.

Texte intégral (public) :

Remarques :

Cette RPC a été émise suite à une saisine du collectif CIANE (https://ciane.net).

Argument (français) :

Il n’y a pas d’indications médicalement validées pour réaliser une expression abdominale. Le vécu traumatique des patientes et de leur entourage et l’existence de complications, rares mais graves, justifient l’abandon de cet usage.

Argument (English):

There are no medically validated indications for fundal pressure. The traumatic experience of the patients and their entourage and the existence of complications, rare but serious, justify the abandonment of this use.

Argumento (português):

Não existem indicações clinicamente validadas para expressão abdominal. A experiência traumática dos pacientes e sua comitiva e a existência de complicações, raras mas graves, justificam o abandono desse uso.

Mots-clés :

➡ expression abdominale

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 04 Nov 2018
➡ dernière modification : Bernard Bel — 26 Nov 2018

Articles apparentés
#755   J.W. de Leeuw, P.C. Struijk, M.E. Vierhout, H.C.S. Wallenburg (2001). Risk factors for third degree perineal ruptures during delivery. BJOG: An International Journal of Obstetrics and Gynaecology. Vol. 108 Issue 4 Page 383 April 2001 ➡ https://afar.info/id=755
Ciblé par #2993   Hofmeyr GJ, Vogel JP, Cuthbert A, Singata M (2017). Fundal pressure during the second stage of labour. Cochrane Database Syst Rev. 2017 ➡ https://afar.info/id=2993
Ciblé par #2994   Furrer R, Schäffer L, Kimmich N, Zimmermann R, Haslinger C. (2016). Maternal and fetal outcomes after uterine fundal pressure in spontaneous and assisted vaginal deliveries. J Perinat Med. 2016 ➡ https://afar.info/id=2994
Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)