Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3032 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=3037

Créée le : 05 Dec 2018
Modifiée le : 06 Dec 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Le déclenchement systématique, une intervention anodine ? Note du CIANE suite aux RPC « Déclenchement artificiel du travail à partir de 37 semaines d’aménorrhée » publiées par la HAS en avril 2008.

Auteur·e(s) :

Cécile Loup, Emmanuelle Phan, Bernard Bel

Année de publication :

2008

URL(s) :

https://ciane.net/wiki/pmwiki.php?n=Ciane.Declench…

Résumé (français)  :

Un survol rapide de la littérature scientifique, et la lecture de recommandations des sociétés savantes sur le déclenchement de l’accouchement au terme de la grossesse et en l’absence de signe clinique chez la mère ou l’enfant à naître, porte à croire que cette intervention serait à faible risque pourvu que certaines conditions (col favorable etc.) soient vérifiées. Toutefois, certains biais méthodologiques laissent penser que cette conclusion devrait être revue au cas par cas en fonction de critères laissés en arrière-plan.

Dans ce qui suit, nous nous limiterons à l’observation des taux de césariennes comme indicateur de risque. Il est évident que d’autres facteurs devraient être pris en compte - taux d’extractions instrumentales, état clinique du nouveau-né etc., sans oublier la satisfaction de la mère… - mais ces facteurs apparaissent de manière trop hétérogène dans les études et ne peuvent conduire qu’à des remarques ponctuelles.

Une analyse fine des risques et bénéfices du déclenchement sans indication médicale s’impose dans la mesure où cette pratique est très répandue en France. Selon une enquête nationale (Goffinet et al. 2003), le taux global de déclenchement de convenance sur l’ensemble des déclenchements inclus était de 24,8%. (…) Les raisons principales étaient la demande de la patiente (85,3%), l’éloignement du domicile (8,5%), l’organisation de la maternité (2,0%), autres raisons (4,2%). D’autre part, les pratiques dans le déclenchement du travail sont très disparates selon les régions, le statut et la taille des maternités. Comme en 1999, on retrouve une proportion plus importante de déclenchement de convenance par rapport aux déclenchements d’indication médicale dans les maternités à statut privé, alors que c’est le contraire en cas de statut public. Certaines pratiques ne sont pas en accord, 6 ans après, avec les recommandations issues de la conférence de consensus datant de 1995 (ibid.). Enfin, pour un taux de déclenchement compris entre 10 et 20% dans la maternité d’exercice, le taux de déclenchement de convenance est d’environ 20% ; pour un taux de déclenchement supérieur à 30%, le taux de déclenchement de convenance est d’environ 50%. (Goffinet 1999 page 66)

À tous ces arguments qui parlent de la sécurité et du bien être de la mère et de l’enfant, s’ajoute un autre argument qui concerne cette fois l’équipe médicale : l’organisation de la salle de travail et la disponibilité du personnel médical (surtout les sages-femmes) vont en être facilitées. Il s’agit “d’optimiser l’organisation de la naissance“ comme le dit le Docteur J. PETER. Mais ne s’agit-il pas également d’obtenir une vie mieux réglée et plus reposante ? Une politique de programmation bien menée va permettre une nouvelle répartition des accouchements dans la journée et dans la semaine. La qualité de vie des médecins et des sages-femmes, moins souvent debout la nuit, va en être améliorée et c’est sûrement un argument à prendre en compte. (Teurnier 1995)

À noter que les biais méthodologiques exposés ici ont déjà été signalés dans un article destiné au grand public (Goer 2002), ainsi que par d’autres auteurs dans la presse scientifique (Menticoglou & Hall 2002).

Abstract (English)  :

Sumário (português)  :

Texte intégral (public) :

Remarques :

Argument (français) :

Un survol de la littérature scientifique sur le déclenchement de l’accouchement au terme de la grossesse porte à croire que cette intervention serait à faible risque pourvu que certaines conditions soient vérifiées. Toutefois, certains biais méthodologiques laissent penser que cette conclusion devrait être revue au cas par cas en fonction de critères laissés en arrière-plan.

Argument (English):

An overview of the scientific literature on induction of labour at the term of pregnancy suggests that this intervention would be low risk as long as certain conditions are met. However, some methodological biases suggest that this conclusion should be reviewed on a case-by-case basis based on criteria left behind.

Argumento (português):

Uma visão geral da literatura científica sobre o início do parto no final da gravidez sugere que essa intervenção seria de baixo risco, desde que certas condições sejam atendidas. No entanto, alguns vieses metodológicos sugerem que essa conclusão deve ser revisada caso a caso, com base em critérios deixados para trás.

Mots-clés :

➡ césarienne ; protocoles ; déclenchement ; consentement éclairé

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 05 Dec 2018
➡ dernière modification : Bernard Bel — 06 Dec 2018

Articles apparentés
#2051   Lawrence W. Oppenheimer, Paul Holmes, Qiuying Yang, Tubao Yang, Mark Walker, Shi Wu Wen (2007). Respect des guides de pratique clinique sur la prise en charge de la dystocie et taux de césarienne / Adherence to Guidelines on the Management of Dystocia and Cesarean Section Rates. American Journal of Perinatology 2007; 24: 271-275 ➡ https://afar.info/id=2051
Groupe ‘Discussion sur déclenchement à terme
#2070   Hannah ME, Hannah WJ, Hellmann J, Hewson S, Milner R, Willan A, and the Canadian Multicenter Post-term Pregnancy Trial Group. (1992). Induction of labor as compared with serial antenatal monitoring in post-term pregnancy. A randomized controlled trial. N Engl J Med 1992;326:1587–1592. ➡ https://afar.info/id=2070
#2069   Savas M. Menticoglou, Philip F. Hall (2002). Routine induction of labour at 41 weeks of gestation: nonsensus consensus. BJOG, 2002 May;109(5): 485-491 ➡ https://afar.info/id=2069
#2067   Bréart G, Goujard J, Maillard F, Chavigny C, Rumeau-Rouquette C, Sureau C. (1982). Comparaison de deux attitudes obstétricales vis-à-vis du déclenchement artificiel du travail à terme. Essai randomisé. J Gynecol Obstet Biol Reprod (Paris). 1982;11(1):107-112. ➡ https://afar.info/id=2067
#2064   Francis P. J. M. Vrouenraets, MD, Frans J. M. E. Roumen, MD, PhD, Cary J. G. Dehing, BSt, Eline S. A. van den Akker, MD, Maureen J. B. Aarts, MD and Esther J. T. Scheve, MD (2005). Bishop Score and Risk of Cesarean Delivery After Induction of Labor in Nulliparous Women. Obstetrics & Gynecology 2005;105:690-697. ➡ https://afar.info/id=2064
#2018   Roach VJ, Rogers MS. (1997). Pregnancy outcome beyond 41 weeks gestation. {Chine}. Int J Gynaecol Obstet. 1997 Oct;59(1):19-24. ➡ https://afar.info/id=2018
#2017   Gelisen O, Caliskan E, Dilbaz S, Ozdas E, Dilbaz B, Ozdas E, Haberal A. (2005). Induction of labor with three different techniques at 41 weeks of gestation or spontaneous follow-up until 42 weeks in women with definitely unfavorable cervical scores. {Turquie}. Eur J Obstet Gynecol Reprod Biol. 2005 Jun 1;120(2):164-9. ➡ https://afar.info/id=2017
#2015   Goeree R, Hannah M, Hewson S. (1995). Cost-effectiveness of induction of labour versus serial antenatal monitoring in the Canadian Multicentre Postterm Pregnancy Trial. {Canada}. CMAJ. 1995 May 1;152(9):1445-50. ➡ https://afar.info/id=2015
#2010   Chanrachakul B, Herabutya Y. (2003). Postterm with favorable cervix: is induction necessary ? {Thailande} Eur J Obstet Gynecol Reprod Biol. 2003 Feb 10;106(2):154-7. ➡ https://afar.info/id=2010
Ciblé par #2984   William A. Grobman, M. D., Madeline M. Rice, Ph. D., Uma M. Reddy, M. D., M. P. H., Alan T. N. Tita, M. D., Ph. D., Robert M. Silver, M. D., Gail Mallett, R. N., M. S., C. C. R. C., Kim Hill, R. N., B. S. N., Elizabeth A. Thom, Ph. D., Yasser Y. El-Sayed, M. D., Annette Perez-Delboy, M. D., Dwight J. Rouse, M. D., George R. Saade, M. D., Kim A. Boggess, M. D., Suneet P. Chauhan, M. D., Jay D. Iams, M. D., Edward K. Chien, M. D., Brian M. Casey, M. D., Ronald S. Gibbs, M. D., Sindhu K. Srinivas, M. D., M. S. C. E., Geeta K. Swamy, M. D., Hyagriv N. Simhan, M. D., and George A. Macones, M. D., M. S. C. E. (2018). Labor Induction versus Expectant Management in Low-Risk Nulliparous Women. N Engl J Med 2018; 379:513-523 ➡ https://afar.info/id=2984
Ciblé par #3038   Camille Le Ray (2017). Le déclenchement du travail en France Résultats de l’étude MEDIP (Méthodes de Déclenchement et Issues Périnatales). Etude financée par l’ANSM dans le cadre de l’appel d’offre jeunes chercheurs 2014. ➡ https://afar.info/id=3038
Ciblé par #3039   Judy Slome Cohain (2018). Critique of Grobman etal. and the ARRIVE RCT to induce birth at 39 weeks. Conference: Midwifery Today, September. ➡ https://afar.info/id=3039
Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)