Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=3058

Créée le : 12 Feb 2019
Modifiée le : 12 Feb 2019

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Most women give birth in hospital – but it’s got more to do with World War II than health. The Conversation (online), 11 Feb.

Auteur·e(s) :

Carly-Emma Leachman

Année de publication :

2019

URL(s) :

https://theconversation.com/most-women-give-birth-…

Résumé (français)  :

Les services de maternité du NHS sont surchargés et le taux de mortalité infantile au Royaume-Uni est parmi les plus bas d’Europe. Selon les derniers chiffres, 97,9% des naissances ont eu lieu à l’hôpital, bien que les naissances à l’hôpital ne soient pas toujours plus sûres. En fait, la grande majorité des femmes qui accouchent à l’hôpital ont plus à voir avec l’histoire qu’avec les problèmes de santé.

Au cours des premières décennies du XXe siècle, l’État s’efforçait de faire en sorte que les enfants survivent à l’âge adulte, le taux de natalité national diminuant depuis 1918. Des fonds ont été investis dans les services de protection de la maternité et de l’enfance pour donner aux enfants le meilleur départ possible. Au début de la Seconde Guerre mondiale, les préparatifs ont commencé pour évacuer les femmes enceintes sur le point de donner naissance à des maternités d’urgence à la campagne, afin de les enfermer.

Abstract (English)  :

NHS maternity services are stretched and infant mortality rates in the UK are some of the worst in Europe. At last count, as many as 97.9% of births took place in hospital – despite the fact that hospital births aren’t always safer. Actually, the reason why the vast majority of women give birth in hospital has more to do with history, than with health outcomes.

During the early decades of the 20th century, the state was highly focused on making sure children survived into adulthood, as the national birth rate had been declining since 1918. Funding was ploughed into maternity and child services, to give children the best start. At the outbreak of World War II, preparations began to evacuate pregnant women close to giving birth to emergency maternity hospitals in the countryside, for their confinement.

Sumário (português)  :

Os serviços de maternidade do NHS são esticados e as taxas de mortalidade infantil no Reino Unido são algumas das piores da Europa. Na última contagem, até 97,9% dos nascimentos ocorreram no hospital - apesar do fato de que os nascimentos hospitalares nem sempre são mais seguros. Na verdade, a razão pela qual a grande maioria das mulheres dá à luz no hospital tem mais a ver com a história do que com os resultados de saúde.

Durante as primeiras décadas do século XX, o estado estava altamente concentrado em garantir que as crianças sobrevivessem até a idade adulta, já que a taxa nacional de natalidade vinha declinando desde 1918. O financiamento foi aplicado nos serviços maternidade e infantil, para dar às crianças o melhor começo. No início da Segunda Guerra Mundial, os preparativos começaram a evacuar as mulheres grávidas para dar à luz hospitais-maternidade de emergência no campo, para seu confinamento.

Remarques :

Argument (français) :

La raison pour laquelle la grande majorité des femmes accouchent à l’hôpital a plus à voir avec l’histoire qu’avec les problèmes de santé

Argument (English):

The reason why the vast majority of women give birth in hospital has more to do with history, than with health outcomes

Argumento (português):

A razão pela qual a grande maioria das mulheres dá à luz no hospital tem mais a ver com a história do que com os resultados de saúde.

Mots-clés :

➡ histoire, sociologie ; lieu de naissance

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 12 Feb 2019

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)