Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=3062

Créée le : 16 Feb 2019
Modifiée le : 16 Feb 2019

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Recommandations françaises pour les critères diagnostiques d’arrêt de grossesse au premier trimestre et stratégie de prise en charge des patientes présentant une menace de fausse couche ou une grossesse arrêtée (hors évacuation utérine). Journal de Gynécologie Obstétrique et Biologie de la Reproduction, Elsevier Masson, 2014, 43 (10), pp.776-793.

Auteur·e(s) :

Vincent Lavoué, Cyrille Huchon, Xavier Deffieux, Marie-Catherine Voltzenlogel, Laurent Vandenbroucke, Jean Levêque

Année de publication :

2014

URL(s) :

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01102771
https://doi.org/10.1016/j.jgyn.2014.09.012

Résumé (français)  :

Objectifs : Évaluer la valeur diagnostique des examens complémentaires pour affirmer l’arrêt d’une grossesse au premier trimestre de grossesse et la stratégie de prise en charge des patientes ayant une grossesse arrêtée au premier trimestre (hors évacuation).

Méthode : Recherche bibliographique en langue française et anglaise effectuée par consultation des banques de données PubMed, Cochrane Library et des recommandations des sociétés savantes internationales.

Résultats : En échographie endovaginale, une mesure échographique moyenne du sac gestationnel intra-utérin (mesurée sur 3 plans de coupe orthogonaux) ≥ 25 mm sans embryon (NP2) ou une longueur cranio-caudale d’un embryon mesurée dans le plan sagittal ≥ 7 mm sans activité cardiaque (NP2) permet d’affirmer l’arrêt d’une grossesse intra-utérine. En cas de grossesse intra-utérine d’évolutivité incertaine, un contrôle échographique réalisé à plus de 7 ou 14 jours en fonction de la présence ou non d’une vésicule vitelline ou d’un embryon à l’échographie endovaginale permet d’affirmer l’arrêt de la grossesse (NP4). En cas de grossesse de localisation indéterminée, une augmentation des hCG sériques ≤ 15 % à 48 heures en cas de hCG initial < 2000 UI/L (NP2) ou une progestéronémie faible (< 3,2 ng/mL) (NP2) excluent une grossesse intra-utérine évolutive.

Abstract (English)  :

Objective
To assess value of sonography, hCG and progesterone for diagnosis of first trimester nonviable pregnancy and to assess first trimester miscarriage management (except evacuation).

Methods
French and English publications were searched using PubMed, Cochrane Library and international learned societies recommendations.

Results
First trimester nonviable pregnancy is established with gestational sac mean diameter and embryo crown-rump length. Mean sac diameter ≥ 25 mm without embryo (LE2) or embryo crown-rump length ≥ 7 mm without heartbeat (LE2) by transvaginal sonography allows to diagnose pregnancy failure. Intrauterine pregnancy of uncertain viability is defined by intra-uterine gestational sac without embryo with heartbeat or without pregnancy diagnosis failure and requires a new transvaginal sonography. The delay for this second sonography depends on the aspect of intrauterine picture (i.e. presence of yolk sac or not, presence of embryo or not) (LE4). Human chorionic gonadotropin (hCG) and progesterone are useful for pregnancy of unknown location (i.e. no gestational sac at transvaginal sonography): hCG ratio < 15% between two-day serum samples when first hCG is < 2000 UI/mL (LE2) or low serum progesterone level (< 3.2 ng/mL) (LE2) exclude viable intrauterine pregnancy. There is not known prevention strategy for threatened miscarriage.

Sumário (português)  :

Texte intégral (public) :

Remarques :

Argument (français) :

Évaluer la valeur diagnostique des examens complémentaires pour affirmer l’arrêt d’une grossesse au premier trimestre de grossesse et la stratégie de prise en charge des patientes ayant une grossesse arrêtée au premier trimestre (hors évacuation).

Argument (English):

To assess value of sonography, hCG and progesterone for diagnosis of first trimester nonviable pregnancy and to assess first trimester miscarriage management (except evacuation).

Argumento (português):

Avaliar o valor diagnóstico de testes adicionais para confirmar o término de uma gravidez no primeiro trimestre da gravidez e a estratégia de tratamento para pacientes com uma gravidez interrompida no primeiro trimestre (excluindo a evacuação).

Mots-clés :

➡ protocoles ; FCS fausse couche spontanée, fausse couche ; IMG interruption médicale de grossesse

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 16 Feb 2019

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)