Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 2992 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=3081

Créée le : 09 Apr 2019
Modifiée le : 09 Apr 2019

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

La relation sage-femme/patiente peut-elle être violente ? La Revue Sage-Femme, 17, 6, p. 261-271.

Auteur·e(s) :

C.Manaouil

Année de publication :

2018

URL(s) :

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/…
https://doi.org/10.1016/j.sagf.2018.06.002

Résumé (français)  :

L’information des patientes vise à obtenir un consentement éclairé pour chaque acte médical. Informer plutôt que brusquer, voire insulter. Parfois, faute d’explications sur les actes réalisés, des patientes se sentent humiliées. Durant toute la grossesse, les propos et attitudes des professionnels de santé peuvent être vécus comme violents même s’ils paraissent anodins pour les soignants. Sans aller jusqu’à parler de violences obstétricales, l’accouchement en soi peut être un événement traumatique. Ce sont surtout l’attitude et l’écoute des professionnels de santé qui seront appréciées par les patientes.

Abstract (English)  :

Patient information aims to obtain informed consent for each medical procedure. Inform rather than abruptly see insult. Sometimes, due to lack of explanation of what has been done, patients feel humiliated. Throughout pregnancy, the words and attitudes of health professionals can be experienced as violent even if they seem trivial for caregivers. Without going so far as to talk about obstetric violence, childbirth itself can be a traumatic event. It is especially the attitude and the listening of the health professionals that will be appreciated by the patients.

Sumário (português)  :

Texte intégral (private) :

 ➡ Accès sous autorisation

Remarques :

Argument (français) :

Durant toute la grossesse, les propos et attitudes des professionnels de santé peuvent être vécus comme violents même s’ils paraissent anodins pour les soignants.

Argument (English):

Throughout pregnancy, the words and attitudes of health professionals can be experienced as violent even if they seem trivial for caregivers.

Argumento (português):

Durante a gravidez, as palavras e atitudes dos profissionais de saúde podem ser sentidas como violentas, mesmo que pareçam inofensivas para os cuidadores.

Mots-clés :

➡ enquête ; éthique ; protocoles ; psychologie ; violences gynécologiques et obstétricales violence obstétricale

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 09 Apr 2019

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)