Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=3084

Créée le : 13 Jun 2019
Modifiée le : 13 Jun 2019

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Oral or Vaginal Misoprostol for Labor Induction and Cesarean Delivery Risk. Obstetrics & Gynecology. Publish Ahead of Print: JUN 2019.

Auteur·e(s) :

Roxane Handal-Orefice ; Alexander Friedman ; Sujata Chouinard ; Ahizechukwu Eke ; Bruce Feinberg ; Joseph Politch ; Ronald Iverson ; Christina Yarrington

Année de publication :

2019

URL(s) :

https://insights.ovid.com/crossref?an=00006250-900…
https://doi.org/10.1097/AOG.0000000000003274

Résumé (français)  :

OBJECTIF :
Évaluer si la maturation cervicale avec le misoprostol oral augmente le risque d’accouchement par césarienne et prolonge le délai avant l’accouchement vaginal par rapport au misoprostol par voie vaginale dans une population à prédominance pondérale.

MÉTHODES :
Cette étude de cohorte rétrospective monocentrique a été réalisée dans un centre médical universitaire de soins tertiaires et a comparé les résultats d’induction du travail avec le misoprostol par voie vaginale à ceux obtenus avec le misoprostol par voie orale après un passage complet en établissement du misoprostol par voie orale. L’induction du travail avec 25 microgrammes de misoprostol par voie vaginale en 2013-2014 a été comparée à 50 microgrammes de misoprostol par voie orale en 2014-2015. Le résultat principal était l’accouchement par césarienne. Les critères de jugement secondaires comprenaient le délai avant l’accouchement vaginal, le tachysystole utérin, les hémorragies maternelles et les effets néonatals indésirables composites. Les données démographiques et les résultats ont été analysés à l’aide de tests statistiques standard. Des modèles de régression multivariable prenant en compte les facteurs de confusion potentiels ont été créés pour les résultats principaux et secondaires avec un odds ratio ajusté (aOR) comme mesure de l’effet.

RESULTATS :
Il y avait 138 femmes dans les groupes oral et 138 dans les groupes de misoprostol par voie vaginale. Dans l’ensemble de la cohorte, l’indice de masse corporelle médian (intervalle interquartile) était de 31,7 (28,2 à 36,8) et la plupart des femmes (72%) étaient de race ou d’origine ethnique noire ou hispanique. La fréquence des accouchements par césarienne était plus élevée dans le groupe traité par voie orale que dans le groupe misoprostol par voie vaginale (32% contre 21% ; p = 0,04). Les probabilités ajustées de césarienne étaient plus élevées avec le misoprostol oral (aOR 2,01 ; IC95% 1,07–3,76). Chez les femmes nullipares, la fréquence des accouchements par césarienne était de 21% dans les groupes par voie orale et de 32% dans les groupes de misoprostol par voie vaginale (aOR 2,79 ; IC 95% 1,26–6,19). L’accouchement par voie orale des femmes était plus long que celui du misoprostol par voie vaginale (respectivement 41 et 31 heures, p = 0,01). Le tachysystole est apparu plus fréquemment avec le misoprostol par voie vaginale (20% contre 11% ; p = 0,04).

CONCLUSION :
Comparé au misoprostol par voie vaginale, le misoprostol par voie orale peut être associé à un risque accru d’accouchement par césarienne et à un délai plus long avant l’accouchement par voie vaginale.

Abstract (English)  :

OBJECTIVE:
To evaluate whether cervical ripening with oral misoprostol increases cesarean delivery risk and prolongs time to vaginal delivery compared with vaginal misoprostol in a predominantly overweight population.

METHODS:
This single center, retrospective cohort study was performed at a tertiary care academic medical center and compared labor induction outcomes with vaginal misoprostol to outcomes with oral misoprostol after a complete institutional shift to oral misoprostol. Labor induction using 25 micrograms vaginal misoprostol in 2013–2014 was compared with 50 micrograms oral misoprostol in 2014–2015. The primary outcome was cesarean delivery. Secondary outcomes included time to vaginal delivery, uterine tachysystole, maternal hemorrhage, and composite adverse neonatal outcomes. Demographics and outcomes were analyzed using standard statistical tests. Multivariable regression models accounting for potential confounders were created for the primary and secondary outcomes with adjusted odds ratios (aOR) as the measures of effect.

RESULTS:
There were 138 women in the oral and 138 women in the vaginal misoprostol groups. In the overall cohort, the median (interquartile range) body mass index was 31.7 (28.2–36.8) and most women (72%) were of either black or Hispanic race or ethnicity. The frequency of cesarean delivery was higher in the oral than the vaginal misoprostol group (32% vs 21%; P=.04). The adjusted odds of cesarean was higher with oral misoprostol (aOR 2.01; 95% CI 1.07–3.76). Among nulliparous women, the frequency of cesarean delivery was 21% in the oral and 32% in the vaginal misoprostol groups (aOR 2.79; 95% CI 1.26–6.19). Women had a longer time to vaginal delivery in the oral compared with vaginal misoprostol group (41 vs 31 hours respectively, P=.01). Tachysystole occurred more frequently with vaginal misoprostol (20% vs 11%; P=.04).

CONCLUSION:
Compared with vaginal misoprostol, oral misoprostol may be associated with increased risk of cesarean delivery and longer time to vaginal delivery.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Comparé au misoprostol par voie vaginale, le misoprostol par voie orale peut être associé à un risque accru d’accouchement par césarienne et à un délai plus long avant l’accouchement par voie vaginale.

Argument (English):

Compared with vaginal misoprostol, oral misoprostol may be associated with increased risk of cesarean delivery and longer time to vaginal delivery

Argumento (português):

Em comparação com o misoprostol vaginal, o misoprostol por via oral pode estar associado a risco aumentado de parto cesáreo e maior tempo de parto vaginal

Mots-clés :

➡ césarienne ; protocoles ; misoprostol (Cytotec)

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 13 Jun 2019

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)