Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3043 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=3107

Créée le : 21 Nov 2019
Modifiée le : 21 Nov 2019

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

First trimester Ondansetron exposure and risk of structural birth defects. Retrod Toxicol. 2019 Jan; 83: 14-20

Auteur·e(s) :

Zambelli-Weiner A., Via C., Yuen M., Weiner D.J., Kirby R.S.

Année de publication :

2019

URL(s) :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30385129
https://doi.org/10.1016/j.reprotox.2018.10.010

Résumé (français)  :

Cette étude examine le risque de malformations congénitales structurelles spécifiques associées à l’exposition à l’ondansétron au cours du premier trimestre chez une large population américaine assurée sur le plan commercial. Les données relatives aux réclamations médicales ont été obtenues auprès de Truven Health Analytics pour 864 083 paires mère-enfant de 2000 à 2014. Une régression logistique a été utilisée pour mesurer l’association entre l’exposition à l’ondansétron pendant le premier trimestre et le risque d’anomalies cardiaques, de fentes orofaciales et d’autres défauts structurels spécifiques chez les enfants. L’exposition à l’ondansétron pendant le premier trimestre a été associée à un risque accru de défauts cardiaques cardiaques (OR : 1,52 à 95% : 1,35-1,70) et fente orofaciale (OR : 1,32 à 95% : 0,76-2,28) par rapport aux femmes sans exposition antiémétique au cours de la grossesse. Cette analyse aborde les limites des études antérieures, notamment en ce qui concerne la consommation d’énergie, les erreurs de classification des expositions et la généralisation à la population américaine. Dans une grande population américaine, nous avons trouvé une association statistiquement significative entre l’exposition à l’ondansétron au début de la grossesse et des anomalies congénitales structurelles spécifiques chez la progéniture.

Abstract (English)  :

This study investigates risk of specific structural birth defects associated with ondansetron exposure during the first trimester in a large US commercially-insured population. Medical claims data were obtained from Truven Health Analytics for 864,083 mother-infant pairs from 2000 to 2014. Logistic regression was used to measure the association between first trimester exposure to ondansetron and risk of cardiac defects, orofacial clefts and other specific structural defects in offspring. First trimester exposure to ondansetron was associated with increased risk of cardiac (OR: 1.52 95% CI: 1.35-1.70) and orofacial cleft defects (OR: 1.32 95% CI: 0.76-2.28) in offspring compared to women with no antiemetic exposure during pregnancy. This analysis addresses li
mitations of prior studies including limited power, exposure misclassification, and generalizability to the US population. In a large, US population we found a statistically significant association between early pregnancy ondansetron exposure and specific structural birth defects in offspring.

Sumário (português)  :

Este estudo investiga o risco de defeitos congênitos estruturais específicos associados à exposição ao ondansetron durante o primeiro trimestre em uma grande população comercialmente segurada nos EUA. Os dados de reclamações médicas foram obtidos no Truven Health Analytics para 864.083 pares mãe-bebê de 2000 a 2014. A regressão logística foi usada para medir a associação entre a exposição do primeiro trimestre ao ondansetron e o risco de defeitos cardíacos, fissuras orofaciais e outros defeitos estruturais específicos da prole. A exposição no primeiro trimestre ao ondansetron foi associada a um risco aumentado de defeitos cardíacos (OR: 1,52 95% IC: 1,35-1,70) e fissuras orofaciais (OR: 1,32 IC 95%: 0,76-2,28) na prole, em comparação com mulheres sem exposição antiemética durante gravidez. Esta análise aborda as limitações de estudos anteriores, incluindo poder limitado, classificação incorreta de exposição e generalização para a população dos EUA. Em uma grande população dos EUA, encontramos uma associação estatisticamente significativa entre a exposição precoce ao ondansetron na gravidez e defeitos estruturais específicos do nascimento na prole.

Remarques :

9 mois avec ma bassine :
Cette étude suggère un plus grand risque de malformations cardiaques et de fentes labiales.
Cependant la personne ayant dirigé l’étude a reçu 200 000 dollars de la part de plaignants qui ont lancé un procès contre le zophren, et le conflit d’intérêt dépasse le cadre de cette étude : https://cutt.ly/8eXkF9p

Le conflit d’intérêt discrédite cette étude.

Argument (français) :

Etude de la prévalence de malformations cardiaques et fentes labiales lors du recours au zophren durant le 1er trimestre de la grossesse pour traiter l’hyperemese gravidique.

Argument (English):

Study of the prevalence of cardiac malformations and clefts when using zophren during the 1st trimester of pregnancy to treat hyperemesis gravidarum.

Argumento (português):

Estudo da prevalência de malformações cardíacas e fendas no uso de zofren durante o 1º trimestre de gravidez no tratamento da hiperêmese gravídica.

Mots-clés :

➡ pathologies nouveau-né ; hyperémèse gravidique

Auteur·e de cette fiche :

Alison Passieux — 21 Nov 2019

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)