Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3043 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=3110

Créée le : 21 Nov 2019
Modifiée le : 21 Nov 2019

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Intrapartum care for healthy women and babies Clinical guideline [CG190] Published date: December 2014 Last updated: February 2017

Auteur·e(s) :

NICE

Année de publication :

2017

URL(s) :

https://www.nice.org.uk/guidance/cg190

Résumé (français)  :

Donner naissance est un événement qui change la vie. Les soins qu’une femme reçoit pendant le travail risquent de l’affecter - à la fois physiquement et émotionnellement, à court et à long terme - et d’affecter la santé de son bébé. Une bonne communication, le soutien et la compassion du personnel, ainsi que le respect de ses souhaits, peuvent l’aider à mieux contrôler ce qui se passe et à faire de la naissance une expérience positive pour la femme et son (ses) compagnon (s) de naissance.

Cette ligne directrice couvre les soins prodigués aux femmes en bonne santé qui accouchent à terme (de 37 à 41 semaines). Environ 700 000 femmes accouchent chaque année en Angleterre et au Pays de Galles, dont environ 40% ont leur premier bébé. La plupart de ces femmes sont en bonne santé et ont une grossesse simple. Près de 90% des femmes donnent naissance à un seul bébé après 37 semaines de grossesse, le bébé présentant la tête la première. Environ les deux tiers des femmes accouchent spontanément. Par conséquent, la plupart des femmes qui accouchent en Angleterre et au pays de Galles sont concernées par cette directive.

Depuis la publication de la recommandation initiale en 2007, le nombre de femmes donnant naissance chaque année en Angleterre et au Pays de Galles a augmenté, le taux d’intervention (naissances instrumentales et césariennes) a légèrement augmenté et une reconfiguration des services a eu lieu. La décision d’actualiser la ligne directrice en 2014 a été prise en fonction des évolutions du NHS et de la mise à disposition de nouvelles preuves susceptibles d’affecter les recommandations de 2007.

Il est important que la femme reçoive des informations et des conseils sur tous les paramètres disponibles, lorsqu’elle décide où avoir son bébé, de manière à pouvoir prendre une décision en toute connaissance de cause. Cela inclut des informations sur les résultats pour les différents paramètres. Il est également essentiel de savoir quand le transfert de soins dirigés par des sages-femmes vers des soins obstétricaux est indiqué en raison du risque accru pour la femme et/ou son bébé du fait de complications survenues pendant le travail.

Des incertitudes et des incohérences dans les soins ont été identifiées dans un certain nombre de domaines, tels que le lieu de naissance, les soins pendant le premier stade latent du travail, l’évaluation fœtale et le suivi pendant le travail (en particulier la cardiotocographie comparée à l’auscultation intermittente) et gestion du troisième stade du travail. Ces sujets et d’autres sujets connexes sont abordés dans la ligne directrice.

La ligne directrice est destinée à couvrir les soins des femmes en bonne santé ayant une grossesse sans complications et accédant au travail avec un risque faible de développer des complications intrapartum. De plus, des recommandations sont incluses concernant les soins des femmes qui commencent le travail avec un « risque faible » mais qui développent des complications. Celles-ci incluent les soins des femmes présentant une rupture prématurée des membranes à terme, les soins de la femme et du bébé en présence de méconium, les indications de cardiotocographie continue, l’interprétation des traces de cardiotocographes et la gestion du placenta conservé et de l’hémorragie postpartum. Les aspects des soins intrapartum pour les femmes à risque de développer des complications intrapartum sont couverts par une série de directives NICE sur des affections spécifiques. Une autre directive est prévue sur les soins intrapartum pour les femmes à risque élevé de complications pendant la grossesse et la période intrapartum.

Abstract (English)  :

Giving birth is a life‑changing event. The care that a woman receives during labour has the potential to affect her – both physically and emotionally, in the short and longer term – and the health of her baby. Good communication, support and compassion from staff, and having her wishes respected, can help her feel in control of what is happening and contribute to making birth a positive experience for the woman and her birth companion (s).

This guideline covers the care of healthy women who go into labour at term (37+0 to 41+6 weeks). About 700,000 women give birth in England and Wales each year, of whom about 40% are having their first baby. Most of these women are healthy and have a straightforward pregnancy. Almost 90% of women will give birth to a single baby after 37 weeks of pregnancy, with the baby presenting head first. About two‑thirds of women go into labour spontaneously. Therefore most women giving birth in England and Wales are covered by this guideline.

Since the original guideline was published in 2007, the number of women giving birth in England and Wales each year has risen, the rate of intervention (instrumental births and caesarean section) has increased slightly, and there has been some reconfiguration of services. The decision to update the guideline in 2014 was made based on developments in the NHS and new evidence becoming available that could affect the recommendations from 2007.

It is important that the woman is given information and advice about all available settings when she is deciding where to have her baby, so that she is able to make a fully informed decision. This includes information about outcomes for the different settings. It is also vital to recognise when transfer of care from midwifery‑led care to obstetric‑led care is indicated because of increased risk to the woman and/or her baby resulting from complications that have developed during labour.

Uncertainty and inconsistency of care has been identified in a number of areas, such as choosing place of birth, care during the latent first stage of labour, fetal assessment and monitoring during labour (particularly cardiotocography compared with intermittent auscultation) and management of the third stage of labour. These and other related topics are addressed in the guideline.

The guideline is intended to cover the care of healthy women with uncomplicated pregnancies entering labour at low risk of developing intrapartum complications. In addition, recommendations are included that address the care of women who start labour as ’low risk’ but who go on to develop complications. These include the care of women with prelabour rupture of membranes at term, care of the woman and baby when meconium is present, indications for continuous cardiotocography, interpretation of cardiotocograph traces, and management of retained placenta and postpartum haemorrhage. Aspects of intrapartum care for women at risk of developing intrapartum complications are covered by a range of NICE guidelines on specific conditions and a further guideline is planned on the intrapartum care of women at high risk of complications during pregnancy and the intrapartum period.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Cette ligne directrice couvre les soins prodigués aux femmes en bonne santé et à leurs bébés pendant le travail et immédiatement après la naissance.

Argument (English):

This guideline covers the care of healthy women and their babies, during labour and immediately after the birth.

Argumento (português):

Esta diretriz abrange o cuidado de mulheres saudáveis e seus bebês, durante o trabalho de parto e imediatamente após o nascimento.

Mots-clés :

➡ enquête ; lieu de naissance ; santé publique ; projet de naissance ; consentement éclairé

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 21 Nov 2019

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)