Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3059 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=3137

Créée le : 29 Nov 2019
Modifiée le : 29 Nov 2019

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

The influence of childbirth experiences on women׳s postpartum traumatic stress symptoms: A comparison between Israeli Jewish and Arab women. Midwifery, Volume 31, Issue 6, Pages 625–632

Auteur·e(s) :

Ofra Halperin, Orly Sarid, Julie Cwikel

Année de publication :

2015

URL(s) :

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/…
https://doi.org/10.1016/j.midw.2015.02.011

Résumé (français)  :

Contexte
L’accouchement est une expérience positive pour la plupart des femmes, mais certaines femmes expriment leur détresse après la naissance. Une expérience traumatique peut parfois être à l’origine d’un trouble de stress post-traumatique (SSPT) lié à l’accouchement. La prévalence des expériences traumatiques à la naissance et de l’ESPT après l’accouchement diffère d’une culture à l’autre.

Objectifs
examiner le souvenir subjectif des expériences d’accouchement et des symptômes de stress post-traumatique chez les femmes israéliennes juives et arabes ; examiner de manière comparative la prévalence des symptômes de l’ESPT six à huit semaines après l’accouchement et établir les facteurs prédictifs des symptômes de l’ESPT.

Les méthodes
une étude prospective a été menée dans une région caractérisée par de grandes variations dans les groupes ethnoculturels. L’étude comportait deux moments différents : les entretiens au temps 1 (T1) ont été menés au chevet des femmes de la maternité de chaque hôpital 24 à 48 heures après l’accouchement. Heure 2 (T2), les 171 femmes participant au T1 ont été interrogées par téléphone six à huit semaines après l’accouchement.

Résultats
Trente-quatre femmes (19,9%) ont déclaré que leur travail était traumatique 24 à 48 heures après la naissance (T1) et six à huit semaines plus tard (T2) 67 femmes (39,2%) ont qualifié leur expérience de traumatisante. Un plus grand nombre de femmes arabes (69,6%) que de femmes juives (56,5%) avaient un souvenir positif de l’accouchement, mais cette différence n’était que statistiquement significative (p = 0,09). Les résultats ont montré des fréquences de symptômes de stress post-traumatique plutôt basses et aucune différence ethnique. Les symptômes de l’ESPT ont été prédits de manière significative et positive par le souvenir subjectif de l’expérience de l’accouchement (Temps 2). Les symptômes de l’ESPT étaient plus élevés chez les femmes n’ayant pas accouché par voie vaginale et davantage de femmes présentant des symptômes de l’ESPT n’allaitaient pas au sein.

Abstract (English)  :

Background
childbirth is a positive experience for most women yet some women express distress after birth. Traumatic experience can sometimes cause post-traumatic stress disorder (PTSD) in relation to childbirth. Prevalence of traumatic birth experience and PTSD after childbirth differs between cultures.

Objectives
to examine the subjective recall of childbirth experiences and PTSD symptoms of Israeli Jewish and Arab women; to examine comparatively the prevalence of PTSD symptoms six to eight weeks after childbirth and to establish the factors that predict PTSD symptoms.

Methods
a prospective study was conducted in a region characterised by wide variations in ethnocultural groups. The study was comprised of two time points: Time 1 (T1) interviews were conducted at the bedside of the women in the maternity ward of each hospital 24–48 hours after childbirth. Time 2 (T2), all 171 women participating in T1 were interviewed by phone six to eight weeks after childbirth.

Findings
34 women (19.9%) reported their labour as traumatic 24–48 hours after birth (T1), and six to eight weeks later (T2) 67 women (39.2%) assessed their experience as traumatic. More Arab women (69.6%) than Jewish women (56.5%) had a positive memory of childbirth, but this difference only approached statistical significance (p=.09). Results showed rather low frequencies of PTSD symptoms, and no ethnic difference. PTSD symptoms were significantly and positively predicted by subjective recollection of childbirth experience (Time 2). PTSD symptoms were higher for women who did not have a vaginal birth, and more women with PTSD symptoms were not breast feeding.

Sumário (português)  :

Contexto
O contato é uma experiência positiva para o público feminino, mais certas mulheres exprimentam a desdém após a ingestão. Uma experiência traumática, por meio de parfois, é um problema de estresse pós-traumático (SSPT) associado ao contrato. A prevalência de traumatismos traumáticos na doença e na ESPT após o acesso diferenciado à cultura do autor.

Objectifs
examinador da lembrança, sujeito a experiências de contato e sintomas de estresse pós-traumático, no que se refere às mulheres, sucos e arabescos; examinador de manejo comparativo da prevalência de sintomas da ESPT seis a hma semaines após o acesso e a ativação de facetas preditoras dos sintomas da ESPT.

Les méthodes
um estudo prospectivo de um caso na região caracterizada por grandes variações nos grupos etnoculturais. O estudo da comporta de momentos diferentes: os entretenimentos dos tempos 1 (T1) são os casos em que as mulheres da maternidade do sexo masculino se relacionam 24 a 48 horas após o contato. Heure 2 (T2), as 171 mulheres participantes de T1 em um interrogatório por telefone seis a sete semaines após o contrato.

Resultados
Mulheres femeas (19,9%) declararam que o trabalho de parto é traumático 24 a 48 horas após o nascimento (T1) e seis mulheres semaines mais tardias (T2) 67 mulheres (39,2%) qualificam a experiência de parto traumatisante. Um grande número de mulheres árabes (69,6%) que de sucos femininos (56,5%) está disponível como lembrança positiva do acessório, mais uma diferença diferente na estatística significativa (p = 0,09). Os resultados do estudo demonstram a baixa freqüência de sintomas de estresse pós-traumático, baixos baixos e diferença étnica aucune. Os sintomas da ESPT são os editores de manual significativos e positivos para a lembrança, sujeitos à experiência do contato (Temps 2). Os sintomas da ESPT é mais sensível a mulheres que não têm acesso a voz vaginal e vantagem de mulheres que apresentam sintomas da ESPT que não têm alergia.

Texte intégral (public) :

Remarques :

Argument (français) :

Une naissance non vaginale (instrumentale ou par césarienne) et un souvenir négatif de l’expérience de l’accouchement sont des facteurs importants liés au développement de symptômes d’ESPT après la naissance et les femmes présentant des symptômes d’ESPT sont moins susceptibles d’allaiter.

Argument (English):

A non-vaginal birth (instrumental or cesarean) and a negative memory of the experience of delivery are important factors in the development of PTSD symptoms after birth, and women with PTSD symptoms are less likely to develop PTSD.

Argumento (português):

Um parto não vaginal (instrumental ou cesariana) e uma memória negativa da experiência do parto são fatores importantes no desenvolvimento de sintomas de TEPT após o nascimento, e mulheres com sintomas de TEPT são menos propensas a desenvolver TEPT. amamentação.

Mots-clés :

➡ césarienne ; extraction instrumentale ; stress post-traumatique

Auteur·e de cette fiche :

Elise Marcende — 29 Nov 2019
➡ dernière modification : Bernard Bel — 29 Nov 2019

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)