Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3046 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=3138

Créée le : 29 Nov 2019
Modifiée le : 29 Nov 2019

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

The Neurobiology of Posttraumatic Stress Disorder. Journal of the American Psychiatric Nurses Association, vol. 1, n°6

Auteur·e(s) :

Heim C., Nemeroff C. B.

Année de publication :

2009

URL(s) :

https://journals.sagepub.com/doi/10.1177/107839039…
https://doi.org/10.1177/107839039500100607

Résumé (français)  :

L’exposition à un événement traumatique est nécessaire pour le diagnostic du trouble de stress post-traumatique (SSPT). On pense que les symptômes du SSPT reflètent des modifications induites par le stress dans les systèmes neurobiologiques et / ou une adaptation inadéquate des systèmes neurobiologiques à l’exposition à des facteurs de stress graves. Plus récemment, des tentatives ont été faites pour relier les changements neurobiologiques identifiés aux caractéristiques spécifiques constitutives du SSPT, telles que des mécanismes altérés d’apprentissage et d’extinction, une sensibilisation au stress et à l’excitation. En outre, des efforts ont été déployés pour comprendre si certains changements neurobiologiques du SSPT reflètent des facteurs de vulnérabilité préexistants plutôt que les conséquences d’une exposition à un traumatisme ou les corrélats du SSPT. La variabilité génétique, les différences entre les sexes et l’exposition au stress liée au développement influencent les systèmes neurobiologiques et un risque modéré d’ESPT. Sur la base de ces résultats, d’importantes hypothèses pour l’élaboration de nouvelles stratégies d’identification des sujets à risque, de promotion de la résilience et de définition d’objectifs pour la prévention ou le traitement du SSPT peuvent être dérivées.

Abstract (English)  :

Exposure to a traumatic event is required for the diagnosis of posttraumatic stress disorder (PTSD). The symptoms of PTSD are believed to reflect stress-induced changes in neurobiological systems and/or an inadequate adaptation of neurobiological systems to exposure to severe stressors. More recently, there have been attempts to link the identified neurobiological changes to the specific features that constitute PTSD, such as altered mechanisms of learning and extinction, sensitization to stress, and arousal. Furthermore, there have been efforts to understand whether certain neurobiological changes in PTSD reflect preexisting vulnerability factors rather than consequences of trauma exposure or correlates of PTSD. Genetic variability, sex differences, and developmental exposures to stress influence neurobiological systems and moderate PTSD risk. On the basis of these findings, important hypotheses for developing novel strategies to identify subjects at risk, promote resilience, and devise targets for the prevention or treatment of PTSD can be derived.

Sumário (português)  :

A exposição a um evento traumático necessário para o diagnóstico do problema de estresse pós-trauma (TEPT). Considere os sintomas do SSPT refletidos nas modificações induzidas pelo estresse nos sistemas neurobiológicos e / ou em uma adaptação inadequada dos sistemas neurobiológicos à exposição a facetas de estresse grave. Além disso, as tentativas de um caso específico para alterar as alterações neurobiológicas identificadas por características constitutivas do TEPT, informam quais mecanismos avançados de apreciação e de distinção, uma sensibilidade ao estresse e à excitação. Em resumo, os esforços implementados para implantar compreendem certas alterações neurobiológicas do TEPT, refletindo os fatores de vulnerabilidade pré-existentes, relacionados às conseqüências da exposição a um traumatismo ou correlação do SSPT. A variável genética, as diferenças entre os sexos e a exposição ao estresse são desencadeadas pelo desenvolvimento de sistemas neurobiológicos influentes e por um modesto modelo de ESPT. Na base de resultados, as hipóteses importantes para a elaboração de novas estratégias de identificação de objetos a risco, a promoção da resiliência e a definição de objetos para a prevenção ou atratividade do TEPT peuvent são seus derivados.

Texte intégral (private) :

 ➡ Accès sous autorisation

Remarques :

Argument (français) :

La variabilité génétique, les différences entre les sexes et l’exposition au stress liée au développement influencent les systèmes neurobiologiques et un risque modéré d’ESPT.

Argument (English):

Genetic variability, gender differences, and exposure to developmental stress influence neurobiological systems and a moderate risk of PTSD.

Argumento (português):

A variabilidade genética, as diferenças de gênero e a exposição ao estresse no desenvolvimento influenciam os sistemas neurobiológicos e um risco moderado de TEPT.

Mots-clés :

➡ stress post-traumatique

Auteur·e de cette fiche :

Elise Marcende — 29 Nov 2019
➡ dernière modification : Bernard Bel — 29 Nov 2019

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)