Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3046 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=3155

Créée le : 23 Jan 2020
Modifiée le : 23 Jan 2020

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

La baisse ou absence de désir sexuel après l’accouchement : analyse de la construction d’un problème social. Mémoire de licence en ethnologie. Université de Neuchâtel.

Auteur·e(s) :

Caroline Hirt

Année de publication :

2005

URL(s) :

https://www.academia.edu/24061505/La_baisse_ou_abs…

Résumé (français)  :

Tout au long de ce travail, j’ai essayé de démontrer que la baisse ou absence de désir sexuel après l’accouchement comme problème féminin n’est pas une évidence, un donné de la nature mais au contraire une construction aux mécanismes structurels et culturels complexes, faisant intervenir de nombreux acteurs et institutions.
J’ai commencé par la déconstruction de ses caractères a-historique et a-sociaux en montrant que malgré l’atemporalité et la facticité que dégage une telle définition, le phénomène a non seulement une date mais aussi un concepteur, les deux s’inscrivant dans un réseau déjà bien établi mais au sein duquel les luttes de pouvoir sont importantes.
Je me suis ensuite penchée sur les causes du problème en essayant de voir comment et par qui s’élabore le savoir sur le sujet et constaté que les éléments biologiques, physiques et psychiques avancés par les chercheurs pour expliquer la baisse ou absence de désir sexuel après l’accouchement relèvent, dans le sens où l’entend N. Oudshoorn, d’une science faussée, dans laquelle genre et réseau s’associent dans l’exclusion de tous ses aspects sociaux.
Puis, je me suis tournée vers les femmes, à la fois désignées comme les principales concernées du problème et participantes actives dans cette définition naturalisante et pathologisante du phénomène.
Si j’ai démontré que la baisse ou absence de désir sexuel après l’accouchement en tant que pathologie biologique, physique, psychique et féminine relève uniquement du construit, du social et non du naturel, elle n’existe cependant pas seulement en tant que fait dans le discours scientifique et (para) médical mais également en tant que vécu chez les femmes. Pour paraphraser C. Guillaumin parlant de la notion de race, nous pouvons donc conclure sur les mots suivants : non, la baisse ou absence de désir sexuel après l’accouchement “n’est pas ce qu’on dit qu’elle est, mais elle est néanmoins la plus tangible, réelle, brutale, des réalités.“ (Guillaumin, 1992 : 217)

Abstract (English)  :

Sumário (português)  :

Texte intégral (public) :

Remarques :

Argument (français) :

La baisse ou absence de désir sexuel après l’accouchement en tant que pathologie biologique, physique, psychique et féminine relève uniquement du construit, du social et non du naturel. Elle n’existe cependant pas seulement en tant que fait dans le discours scientifique et (para) médical mais également en tant que vécu chez les femmes.

Argument (English):

The decline or absence of sexual desire after childbirth as a biological, physical, mental and feminine pathology is only a matter of social construction and not “the natural”. However, it does not only exist as a fact in scientific and (para) medical discourse but also as an experience in women.

Argumento (português):

O declínio ou ausência do desejo sexual após o parto como patologia biológica, física, mental e feminina é apenas uma questão de construção social e não “o natural“. No entanto, ele não existe apenas como um fato no discurso científico e (para) médico, mas também como uma experiência em mulheres.

Mots-clés :

➡ dépression, anxiété ; enquête ; histoire, sociologie ; psychologie ; sexualité ; dyspareunie

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 23 Jan 2020

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)