Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 
 Español 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3069 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=3160

Créée le : 23 Jan 2021
Modifiée le : 28 Jan 2021

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Clinical Characteristics and Outcomes of Hospitalized Women Giving Birth With and Without COVID-19

Auteur·e(s) :

APA Jering, K. S., Claggett, B. L., Cunningham, J. W., Rosenthal, N., Vardeny, O., Greene, M. F., & Solomon, S. D.

Année de publication :

2021

URL(s) :

https://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedic…
https://doi.org/10.1001/jamainternmed.2020.9241

Résumé (français)  :

Parmi les 406446 femmes hospitalisées pour accoucher au cours des 8 mois de l’étude, 6380 (1,6%) avaient la COVID-19. Par rapport aux femmes enceintes sans COVID-19 (n = 400066), les femmes atteintes de COVID-19 étaient plus jeunes et plus souvent noires et / ou hispaniques et atteintes de diabète et d’obésité (tableau 1).

Sur les 6380 femmes atteintes de COVID-19 qui ont accouché, 6309 (98,9%) ont été renvoyées à domicile, 212 (3,3%) avaient besoin de soins intensifs, 86 (1,3%) avaient besoin d’une ventilation mécanique et 9 (0,1%) sont décédées à l’hôpital. (Tableau 2). Bien que la mortalité hospitalière soit faible, elle était significativement plus élevée chez les femmes atteintes de COVID-19 que chez celles sans COVID-19 (141 [IC à 95%, 65-268] vs 5,0 [IC à 95%, 3,1-7,7] décès par 100000 femmes). Les taux d’infarctus du myocarde et de thromboembolie veineuse (TEV) étaient plus élevés chez les femmes avec COVID-19 qui ont accouché que chez celles sans COVID-19 (infarctus du myocarde : 0,1% vs 0,004% ; TEV : 0,2% vs 0,1% ; P <. 001).
La COVID-19 était associée à une probabilité plus élevée de prééclampsie (odds ratio ajusté [aOR] , 1,21 [IC 95%, 1,11-1,33] ) et de naissance prématurée (aOR, 1,17 [IC 95%, 1,06-1,29] ) mais pas de probabilité plus élevée de mortinaissance (aOR, 1,23 [IC à 95%, 0,87-1,75] ). L’utilisation de l’imagerie thoracique, des soins intensifs et de la ventilation mécanique était plus élevée chez les femmes qui ont accouché avec la COVID-19 par rapport à celles sans COVID-19 (tableau 2).

Parmi les femmes atteintes de COVID-19 qui ont accouché, l’âge (OR, 1,91 [IC à 95%, 1,31-2,77] pour 10 ans), l’obésité morbide (OR, 3,85 [IC à 95%, 2,05-7,21] ), le diabète (OR, 4,51 [IC 95%, 2,10-9,70] ), une maladie rénale (OR, 21,57 [IC 95%, 7,73-60,10] ), l’éclampsie (OR, 116,1 [IC 95%, 22,91-588,50] ), les événements thrombotiques (OR, 45,10 [IC à 95%, 17,13-118,8] ) et la mortinaissance (OR, 7,88 [IC à 95%, 2,39-25,98] ) étaient associées à des probabilités plus élevées d’utilisation de la ventilation mécanique ou de décès à l’hôpital.

Abstract (English)  :

Among the 406 446 women hospitalized for childbirth over the 8 months of the study, 6380 (1.6%) had COVID-19. Compared with pregnant women without COVID-19 (n = 400 066), the women with COVID-19 were younger and more often Black and/or Hispanic and with diabetes and obesity (Table 1).

Of the 6380 women with COVID-19 who gave birth, 6309 (98.9%) were discharged to home, 212 (3.3%) needed intensive care, 86 (1.3%) needed mechanical ventilation, and 9 (0.1%) died in the hospital (Table 2). Although in-hospital mortality was low, it was significantly higher in the women with COVID-19 than in those without COVID-19 (141 [95% CI, 65-268] vs 5.0 [95% CI, 3.1-7.7] deaths per 100 000 women). Rates of myocardial infarction and venous thromboembolism (VTE) were higher in the women with COVID-19 who gave birth than in those without COVID-19 (myocardial infarction: 0.1% vs 0.004%; VTE: 0.2% vs 0.1%; P < .001). COVID-19 was associated with higher odds of preeclampsia (adjusted odds ratio [aOR] , 1.21 [95% CI, 1.11-1.33] ) and preterm birth (aOR, 1.17 [95% CI, 1.06-1.29] ) but not with significantly higher odds of stillbirth (aOR, 1.23 [95% CI, 0.87-1.75] ). Use of chest imaging, intensive care treatment, and mechanical ventilation was higher among the women who gave birth with COVID-19 compared with those without COVID-19 (Table 2).

Among women with COVID-19 who gave birth, age (OR, 1.91 [95% CI, 1.31-2.77] per 10 years), morbid obesity (OR, 3.85 [95% CI, 2.05-7.21] ), diabetes (OR, 4.51 [95% CI, 2.10-9.70] ), kidney disease (OR, 21.57 [95% CI, 7.73-60.10] ), eclampsia (OR, 116.1 [95% CI, 22.91-588.50] ), thrombotic events (OR, 45.10 [95% CI, 17.13-118.8] ), and stillbirth (OR, 7.88 [95% CI, 2.39-25.98] ) were associated with higher odds of mechanical ventilation use or in-hospital death.

Sumário (português)  :

Entre as 4.06446 mulheres hospitalizadas para parto durante os 8 meses do estudo, 6.380 (1,6%) tiveram COVID-19. Em comparação com mulheres grávidas sem COVID-19 (n = 4.00066), as mulheres com COVID-19 eram mais jovens e mais frequentemente negras e / ou hispânicas e com diabetes e obesidade (Tabela 1).

Das 6.380 mulheres com COVID-19 que deram à luz, 6.309 (98,9%) tiveram alta para casa, 212 (3,3%) necessitaram de cuidados intensivos, 86 (1,3%) necessitaram de ventilação mecânica e 9 (0,1%) morreram no hospital (Mesa 2). Embora a mortalidade hospitalar tenha sido baixa, foi significativamente maior nas mulheres com COVID-19 do que naquelas sem COVID-19 (141 [95% CI, 65-268] vs 5,0 [95% CI, 3,1-7,7] mortes por 100.000 mulheres). As taxas de infarto do miocárdio e tromboembolismo venoso (TEV) foram maiores nas mulheres com COVID-19 que deram à luz do que naquelas sem COVID-19 (infarto do miocárdio: 0,1% vs 0,004%; VTE: 0,2% vs 0,1%; P <. 001). COVID-19 foi associado a maiores chances de pré-eclâmpsia (odds ratio ajustada [aOR] , 1,21 [95% CI, 1,11-1,33] ) e nascimento prematuro (aOR, 1,17 [95% CI, 1,06-1,29] ), mas não com significativamente maior chance de natimorto (aOR, 1,23 [95% CI, 0,87-1,75] ). O uso de imagens de tórax, tratamento de terapia intensiva e ventilação mecânica foi maior entre as mulheres que deram à luz com COVID-19 em comparação com aquelas sem COVID-19 (Tabela 2).

Entre as mulheres com COVID-19 que deram à luz, idade (OR, 1,91 [IC 95%, 1,31-2,77] por 10 anos), obesidade mórbida (OR, 3,85 [IC 95%, 2,05-7,21] ), diabetes (OR, 4,51 [IC 95%, 2,10-9,70] ), doença renal (OR, 21,57 [IC 95%, 7,73-60,10] ), eclâmpsia (OR, 116,1 [IC 95%, 22,91-588,50] ), eventos trombóticos (OR, 45,10 [IC de 95%, 17,13-118,8] ) e natimorto (OR, 7,88 [IC de 95%, 2,39-25,98] ) foram associados com maior chance de uso de ventilação mecânica ou morte intra-hospitalar.

Resumen (español)  :

Texte intégral (public) :

Remarques :

Argument (français) :

Dans cette étude 98.9% des patientes ayant accouché en ayant la covid ont pu rentrer à leur domicile. Il est cependant constaté que la morbidité maternelle est plus élevée pour les femmes accouchant en ayant la covid 19. La covid était associée à un risque plus élevé de pré-éclampsie et de naissance prématurée, le risque de mortinaissance en revanche reste inchangé. La présence de pathologies pré-existante était associée à des probabilités plus élevées de complications (recours à une ventilation mécanique ou décès à l’hôpital).

Argument (English):

Maternal morbidity is higher for women giving birth with covid 19. Presence of pre-existing pathologies was associated with higher odds of using mechanical ventilation or of death in hospital.

Argumento (português):

A morbidade materna é maior para mulheres que dão à luz com gravidez 19. A presença de patologias pré-existentes foi associada a maiores chances de uso de ventilação mecânica ou de morte no hospital.

Argumento (español):

Mots-clés :

➡ prématuré prématurés ; santé publique ; interventions pendant l’accouchement ; santé maternelle ; éclampsie (pré-) ; mortalité périnatale ; mortalité maternelle ; CoVID-19

Auteur·e de cette fiche :

Alison Passieux — 23 Jan 2021
➡ dernière modification : Alison Passieux — 28 Jan 2021

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)