Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=345

Créée le : 08 Jan 2004
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

A twenty-year retrospective analysis of the efficacy of epidural analgesia-anesthesia when administered and/or managed by obstetricians. Am J Obstet Gynecol. 1993 Aug;169(2 Pt 1):270-7; discussion 277-8.

Auteur·e(s) :

Farabow WS, Roberson VO, Maxey J, Spray BJ.

Année de publication :

1993

URL(s) :

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=…

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

OBJECTIVE: The purpose of this study was to retrospectively determine the safety and efficacy of epidural anesthesia when administered by obstetricians in a community hospital.

STUDY DESIGN: Data containing 14,598 epidural procedures from 31,818 births were obtained from delivery room logs over a period of 20 years, from 1972 through 1991. Data were displayed graphically to view trends over time. Odds ratios were calculated to determine the associations of epidural anesthesia with oxytocin stimulation, episiotomy, assisted vaginal delivery (forceps or vacuum extraction), and cesarean section. Particular scrutiny was given to any listed complication during labor or delivery.

RESULTS: Over the 20-year period epidural anesthesia was administered without serious complication by various obstetricians with different training. Technique improved as procedures became standardized, resulting in an increase in the number of epidural procedures over the 20-year period. Incidence was also increased among women requiring oxytocin augmentation, episiotomies, and assisted vaginal deliveries. Of the total number performed, < 5% of patients required additional anesthesia.

CONCLUSION: Over a 20-year period epidural analgesia or anesthesia has been an effective and safe procedure when performed and supervised by obstetricians-gynecologists in a community hospital.

Sumário (português)  :

Remarques :

Voir la critique par Thorp dans Am J Obstet Gynecol. 1994 Oct;171(4):1161.

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ césarienne ; durée du travail ; épisiotomie ; extraction instrumentale ; ocytocine (Syntocinon) ; péridurale ; gestion active du travail ; forceps ; ventouse ; hormones

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 08 Jan 2004

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)