Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=386

Créée le : 21 Jan 2004
Modifiée le : 19 Feb 2008

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Prepregnancy weight and adverse perinatal outcomes in an ethnically diverse population. Obstetrics & Gynecology 2003;102(5):1022-1027.

Auteur·e(s) :

Rosenberg TJ, Garbers S, Chavkin W, Chiasson MA.

Année de publication :

2003

URL(s) :

http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleUR…

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

OBJECTIVE :
To examine the association between excessive prepregnancy weight and adverse outcomes, with a focus on women weighing over 200 lbs (91 kg) before pregnancy.
METHODS : Data were from the 1998?1999 New York City births file for 213,208 singletons with information on prepregnancy weight. Five categories of prepregnancy weight were constructed and used to predict gestational diabetes, preeclampsia, cesarean delivery, very low birthweight, macrosomia, and treatment in the neonatal intensive care unit (NICU). Statistical adjustments were made for mother’s age, race or ethnicity, marital status, education, parity, social risk (eg, smoking), initiation of prenatal care, health insurance, and infant’s sex.
RESULTS : Maternal prepregnancy weight was associated with several adverse outcomes. Women in the heaviest group (>300 lbs or >136 kg) had the highest adjusted odds ratios (OR) for gestational diabetes (OR 5.2), preeclampsia (OR 5.0), and cesarean delivery (OR 2.7) compared with women weighing 100?149 lbs (45?67 kg). Compared with the reference group, the heaviest women were more likely to have a macrosomic infant and an infant treated in the NICU (OR 4.2 and 1.9, respectively). Even among a subsample of women who did not have any diabetic or hypertensive diseases, excess weight significantly increased the likelihood of macrosomia and NICU treatment. Blacks were disproportionately represented in the two heaviest groups (49.8% of those weighing 200?299 lbs and 63.9% of those weighing over 300 lbs).
CONCLUSION : In this population-based study of pregnant women, the adverse outcomes associated with excessive weight underline the urgency of weight loss interventions before pregnancy. The analysis also suggests that research is needed on rapidly growing racial or ethnic subgroups most at risk for obesity.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ âge maternel ; poids maternel ; dépistage

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 21 Jan 2004

Discussion (afficher toutes les langues)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)