Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=395

Créée le : 22 Jan 2004
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Bacterial vaginosis, vaginal fluid neutrophil defensins, and preterm birth. Obstetrics & Gynecology 2003;101(5):862-868.

Auteur·e(s) :

Balu RB, Savitz DA, Ananth CV, et al.

Année de publication :

2003

URL(s) :

http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleUR…

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

OBJECTIVE : To examine the association between bacterial vaginosis, vaginal fluid neutrophil defensins, and preterm birth.
METHODS : Vaginal fluid specimens were obtained at 24?29 weeks’ gestation from 242 cases with preterm birth and 507 noncases sampled using a case?cohort study design. We tested for bacterial vaginosis by Gram staining and Nugent scores and assayed for neutrophil defensins by enzyme-linked immunosorbent assay. Bacterial vaginosis was studied as a categoric variable (negative, intermediate, and positive), whereas defensins were studied as a continuous, categoric (based on percentiles), and dichotomous measure (presence versus absence). Three gestational age cut points were used to define preterm birth. Modified Cox proportional hazard models were used to evaluate the associations between bacterial vaginosis, defensins, and degree (less than 32, less than 34, and less than 37 weeks) and type (premature rupture of membranes, preterm labor) of preterm birth.
RESULTS : Elevated vaginal fluid neutrophil defensins were not associated with birth before 37 weeks. Compared with women who did not have measurable vaginal fluid defensins, women with higher defensin levels (0?2.8 microg/mL, 2.8?8.2 micro g/mL, and greater than 8.2 microg/mL) had a greater risk of delivering before 32 weeks. Hazard ratios adjusted for maternal race and vaginal bleeding during pregnancy and 95% confidence intervals for these defensin levels were 1.7 (0.4, 6.9), 2.4 (0.7, 7.9), and 3.1 (1.0, 9.8), respectively. Bacterial vaginosis status did not influence the association between defensins and preterm birth.
CONCLUSION : Elevated concentrations of vaginal fluid neutrophil defensins at 24?29 weeks’ gestation might predict preterm birth before 32 weeks.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ infections ; prématurés ; dépistage ; âge maternel

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 22 Jan 2004

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)