Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=408

Créée le : 22 Jan 2004
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Graphic analysis of actively managed labor: prospective computation of labor progress in 500 consecutive nulliparous women in spontaneous labor at term. Am J Obstet Gynecol. 2000 Aug; 183(2): 438-43.

Auteur·e(s) :

Impey L, Hobson J, O’herlihy C.

Année de publication :

2000

URL(s) :

http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleUR…

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

OBJECTIVE: Active management has been shown to shorten the length of labor and reduce the incidence of prolonged labor. We examined the influence of this protocol on the rate of cervical dilatation by calculating a mean partogram to explain how this acceleration is achieved.

STUDY DESIGN: We retrospectively analyzed partograms of cervical dilation in 500 consecutive nulliparous women in spontaneous labor at term with a singleton fetus in a cephalic presentation; cesarean deliveries were not excluded. Mean cervical dilations at admission and mean time intervals to reach 2, 3, 4, 6, 8, and 10 cm of dilatation and delivery were calculated, with 95% confidence intervals, both for the whole cohort and specifically in women with cervical dilatations <3 cm at admission. These data were used to construct mean partograms.

RESULTS: The mean duration of labor was 6.1 hours. The mean cervical dilatation at admission was 1. 7 cm; all but 2.8% were delivered within 12 hours. The cesarean rate was 5.4%. The mean partogram, with narrow 95% confidence intervals, shows a rapid active phase after a much shorter latent phase than reported in other analyses of labor.

CONCLUSION: Active management reduces the duration of first labor mainly by shortening the latent phase in association with amniotomy at very early cervical dilatations and does not delay the diagnosis of labor until the active phase has begun.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ césarienne ; durée du travail ; ocytocine (Syntocinon) ; rupture des membranes ; gestion active du travail ; amniotomie ; hormones ; dilatation

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 22 Jan 2004
➡ dernière modification : Bernard Bel — 02 Dec 2007

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)