Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=472

Créée le : 11 Feb 2004
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Obstetric complications and anxiety during pregnancy: is there a relationship? Journal of Psychosomatic Obstetrics and Gynecology 2003;24(1):?.

Auteur·e(s) :

Johnson RC, Slade P.

Année de publication :

2003

URL(s) :

http://jpog.ispog.org/

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

This review examines the contribution of recent research into the effects of anxiety during pregnancy. The focus of interest is upon the process of labor and delivery rather than its timing or the size of the baby. Therefore studies directed at areas of prematurity or low birthweight are specifically excluded as these have already been well evaluated in the literature.
It is known that one proximal cause of obstetric complications is increased hormone levels in the uterus. It seems likely therefore that anxiety, a form of arousal, known to influence hormone levels, may be implicated as a distal determinant of obstetric complications.
Attempts to evaluate this hypothesis have been hampered by methodological issues such as: poor definition and measurement of obstetric outcomes, in particular utilizing composite measures of diverse components; inappropriate measurements or over broad conceptualizations of anxiety; failure to account for confounding variables and inadequate sample sizes.
On balance the evidence reviewed suggests that a general association between anxiety and obstetric complications per se does not exist, but specific types of anxiety, such as psychosocial stress, family functioning, or fear of childbirth may have associations with specific complications, such as prolonged labor or Cesarean section. Recent studies considering the effect of fear of childbirth, for example, on specific obstetric outcomes, such as type of delivery, have produced more clear-cut relationships. Recommendations for future research into the relationships between specific combinations of types of anxiety and individual obstetric complications are discussed.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ césarienne ; dépression, anxiété ; psychologie ; traumatismes ; stress post-traumatique

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 11 Feb 2004
➡ dernière modification : Alison Passieux — 02 Dec 2007

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)