Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=478

Créée le : 17 Feb 2004
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Experiences with a psychological help service for women following a prenatal diagnosis: results of a follow-up study. Journal of Psychosomatic Obstetrics and Gynecology 2002;23(3).

Auteur·e(s) :

Leithner K, Maar A, Maritsch F.

Année de publication :

2002

URL(s) :

http://jpog.ispog.org/

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

The aim of this study is to provide a description of a psychological help service for women following a prenatal diagnosis at the Division of Prenatal Diagnosis and Therapy at Vienna University Hospital. The investigation group consisted of 77 psychologically treated women. The follow-up took place six months after the first contact. For baseline evaluation the State–Trait Anxiety Inventory, a mood scale and a documentation instrument were used. In the follow-up patients were again investigated by the test inventory and the Freiburger Coping Behavior Scale and a special follow-up instrument.
The women showed extreme high scores of general mood scale and state anxiety compared with a normal population. After six months the scores had decreased significantly. Approximately 56% of the patients showed former prenatal incidents in their case histories. A significant correlation was found between the use of negative coping strategies and the development of somatic problems and changes in the private life in the follow-up period. In total 97% of the women quoted the psychological treatment as very important for coping with the prenatal incident and 100% of the women stressed the implementation of a permanent psychological help service.
In conclusion, psychological treatment should be available in the event of a prenatal diagnosis, if necessary with the partner. Special attention should be given to women traumatized by a former prenatal incident.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ dépression, anxiété ; traumatismes ; stress post-traumatique ; psychologie ; dépistage

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 17 Feb 2004
➡ dernière modification : Alison Passieux — 02 Dec 2007

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)