Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3045 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=501

Créée le : 20 Feb 2004
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Arythmies foetales : diagnostic, pronostic, traitement ; à propos de 33 cas. Gynécologie Obstétrique & Fertilité 2000;28(10):729-37.

Auteur·e(s) :

Vautier-Rit S, Dufour P, Vaksmann G, Subtil D, Vaast P, Valat AS, Dubos JP, Puech P.

Année de publication :

2000

URL(s) :

http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleUR…

Résumé (français)  :

D’octobre 1993 à février 1998, 33 troubles du rythme cardiaque foetal ont été explorés par l’équipe de cardiologie infantile et congénitale de Lille. Les extrasystoles sont de loin les arythmies les plus fréquemment retrouvées (76 % des cas). Elles sont constamment bénignes et ne nécessitent qu’une simple surveillance. Les tachycardies sont retrouvées dans 15 % des cas (trois tachycardies supraventriculaires et deux flutters auriculaires). De nombreux traitements efficaces sont proposés, cependant le pronostic reste souvent sombre en présence d’une anasarque. Les techniques de traitement foetal direct (cordocentèse) sont en cours d’évaluation et ne peuvent être actuellement utilisées qu’en dernier recours (un décès après injection de Flécaïne® intracordonale dans notre série). Une bradycardie (non liée à des extrasystoles) est retrouvée dans 9 % des cas. Il n’existe pas actuellement de traitement efficace démontré in utero.

Abstract (English)  :

From October 1993 to February 1998, 33 cases of fetal cardiac arrhythmia were investigated by doppler-echocardiography at the Lille infantile and congenital cardiology department. Extrasystolic arrhythmias were the most frequently encountered disorder (25 fetuses, i.e., 76% of cases: 24 instances of extrasystolic auricular arrhythmia and one case of extrasystolic ventricular arrhythmia). They were invariably benign, and apart from one case only required standard monitoring. Tachycardia was observed in 15% of cases (three cases of supraventricular tachycardia [SVT] and two cases of auricular flutter [AF]). In no instance was a cardiopathic syndrome noted. A number of efficient treatments have been described, but the prognosis is often poor in the presence of hydrops fetalis. Direct fetal treatments (cordocentesis) are currently under evaluation, and at present can only be used as a last resort. In our series, one fetus died 15 minutes after transplacental Flecaine® (flecainide) administration. Two of the three SVT and the two AF cases were successfully treated. Bradycardia, which was unassociated with extrasystolic arrhythmia, was found in 9% of cases. It is concluded that Flecaine® is probably the treatment of choice for supraventricular and ventricular fetal tachycardia, as it has no teratogenic effect and crosses the placenta at a fetal concentration that is 80% of the maternal level. However, the administration of this drug is not without risk. It is known to possess certain negative side effects, and its pharmacological profile and maternal and fetal health risks have not yet been fully investigated. At present, no entirely safe and efficient treatment for fetal cardiac arrhythmia has been found.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ détresse foetale ; monitoring

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 20 Feb 2004

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)