Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=579

Créée le : 10 Mar 2004
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Planned elective cesarean section: A reasonable choice for some women? Commentary. CMAJ. 2004 Mar 2;170(5):813-814.

Auteur·e(s) :

Hannah ME.

Année de publication :

2004

URL(s) :

http://www.cmaj.ca/cgi/content/full/170/5/813

Résumé (français)  :

De plus en plus de femmes demandent à accoucher par césarienne en l’absence d’indication médicale, et les médecins hésitent sur la manière de répondre. Cette tendance est en partie due au fait qu’on perçoit la césarienne comme beaucoup plus sûre que dans le passé, et à la prise de conscience que la plupart des études sur les risques de la césarienne ont pu être biaisées, puisque les femmes qui ont des problèmes médicaux ou obstétricaux ont plus de chances d’être sélectionnées pour une césarienne programmée. Ainsi, la fréquence des mauvais résultats maternels ou néonataux pourrait être imputée au problème ayant entraîné la césarienne, plutôt qu’à la césarienne elle-même. La seule manière d’éviter ce biais de sélection serait de mener une enquête dans laquelle on dirigerait de manière aléatoire les femmes vers une césarienne programmée ou un accouchement vaginal. Quand on a fait cela, à l’occasion de l’essai randomisé sur l’accouchement à terme en siège, une enquête internationale à laquelle ont participé 2088 femmes dont le bébé se présentait en siège à terme, les risques de décès perinatal ou néonatal, ou de grave morbidité néonatale, étaient considérablement plus faibles dans le groupe césarienne, sans pour cela augmenter les risques de mort maternelle ou de morbidité maternelle grave.

Abstract (English)  :

A growing number of women are requesting delivery by elective cesarean section without an accepted "medical indication," and physicians are uncertain how to respond. This trend is due in part to the general perception that cesarean delivery is much safer now than in the past and to the recognition that most studies looking at the risks of cesarean section may have been biased, as women with medical or obstetric problems were more likely to have been selected for an elective cesarean section. Thus, the occurrence of poor maternal or neonatal outcomes may have been due to the problem necessitating the cesarean delivery rather than to the procedure itself. The only way to avoid this selection bias is to conduct a trial in which women would be randomly assigned to undergo a planned cesarean section or a planned vaginal birth. When this was done in the international randomized Term Breech Trial involving 2088 women with a singleton fetus in breech presentation at term, the risk of perinatal or neonatal death or of serious neonatal morbidity was significantly lower in the planned cesarean group, with no significant increase in the risk of maternal death or serious maternal morbidity.

Sumário (português)  :

Remarques :

Texte en accès libre.

La méthodologie et les sous-entendus de cet article ont été vivement critiqués, dans le courrier du CMAJ, par Fernandes <http://www.cmaj.ca/cgi/content/full/171/1/13>, Badrinath <p://www.cmaj.ca/cgi/content/full/171/1/13-a3-a>, Lindballe </www.cmaj.ca/cgi/content/full/171/1/13-b1/13-b>, Klein <w.cmaj.ca/cgi/content/full/171/1/14/171/1/14> et Gerbelli <maj.ca/cgi/content/full/171/1/15ull/171/1/15>.

Argument (français) :

De plus en plus de femmes demandent à accoucher par césarienne en l’absence d’indication médicale, et les médecins hésitent sur la manière de répondre…

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ césarienne ; médecine factuelle ; mortalité périnatale ; présentation en siège ; dystocies ; morbidité

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 10 Mar 2004
➡ dernière modification : Bernard Bel — 02 Dec 2007

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)