Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=656

Créée le : 15 Apr 2004
Modifiée le : 28 Feb 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

DU BABY-BLUES AUX NEVROSES… ET TSPT POST-ACCOUCHEMENT. Publication électronique du site Neurosciences et Psychologie au service de l’ Obstétrique (NPO Sages-femmes), http://www.nposagesfemmes.org/.

Auteur·e(s) :

David M.

Année de publication :

2003

URL(s) :

http://www.nposagesfemmes.org/du-baby-blues-aux-ne…

Résumé (français)  :

C’est la première fois dans l’histoire des Sages-Femmes que plus de 2 000 d’entre elles démissionnent de leur poste en moins de deux ans, avec pour certaines, un syndrome dépressif à la clef ou traumatique (TSPT que nous verrons plus loin), tel que l’inhibition dûe au stress : “ Je ne peux plus faire d’accouchements “. Malgré une recherche mise en place par le Conseil de l’Ordre, cette fuite est difficile à évaluer. En effet certaines quitteraient la profession et ne répondent pas à l’enquête d’évaluation…

C’est la première fois depuis la création des hospices destinés aux indigents, qu’on concentre des parturientes dans d’énormes structures où l’agitation et la surcharge de travail des soignants évoque plus l’urgence des hôpitaux de guerre, qu’un service de maternité, ce qui a inspiré la citation d’introduction.

Mais c’est aussi, en ces temps de technicité, la première fois, qu’une commission de périnatalité mandatée par le ministre de la Santé et composée de deux néonatologues et d’un gynéco obstétricien, prend en compte toute forme d’insécurité et ses conséquences sur le lien mère-enfant, et la pathologie. La commission propose “ Un suivi personnalisé allant de la déclaration de grossesse à l’issue de l’allaitement “. Plus loin, je cite : “la naissance n’est pas seulement un acte médical mais un acte psycho-affectif majeur dans la vie d’une femme, et ce paramètre essentiel souvent oublié a une incidence primordiale dans le bon déroulement de la grossesse et de la naissance “… La commission propose de différencier le caractère “ à haut risque ou à bas risque obstétrical permettant aux patientes à bas risque de choisir un mode de prise en charge sans l’intervention systématique de techniques de surveillance non nécessaires… et d’établir ainsi pour elle, un véritable projet de suivi de grossesse et d’accouchement… Dans ce cadre l’entretien du 4ème mois, de préférence par une sage-femme, devrait permettre de dépister toute forme d’insécurité pouvant entraîner des complications sur la constitution du lien mère-enfant, ainsi que sur des pathologies de la grossesse.“

C’est peut-être la première fois en démocratie que la réponse politique ne s’est pas fait attendre, hors toute négociation possible, mais du côté Sage-Femme et du côté politique les bonnes volontés se lèvent, (et j’invite mes consœurs à visiter le site du Conseil de l’Ordre et de la coordination pour être tenues au courant des discussions en cours)… Nous vivons certainement un temps crucial pour la profession.

Pour ma part ce sera aussi la première fois que je traiterai de pathologie, alors qu’en 16 ans de travail préventif auprès de 6 000 mères, je n’en ai jamais eu, à part trois cas de névroses du post-partum dues à l’hypermédicalisation. C’est à partir d’elles que j’ai appris à affiner mes interrogatoires (ou anamnèses) et à introduire en préparation, beaucoup plus la compréhension des mécanismes psychiques en cause pendant l’accouchement, et leur interaction avec les “ nouvelles conduites obstétricales“. C’est ce qui a évité certains pièges et réduit pratiquement à zéro (je n’en ai plus eu) le risque de traumatisme. C’est ainsi que la méthode de Préparation Globale est devenue aussi méthode de prévention des névroses du post-partum.

Abstract (English)  :

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ césarienne ; déclenchement ; dépression, anxiété ; physiologie ; psychologie ; traumatismes ; stress post-traumatique ; dépassement de terme ; extraction instrumentale ; forceps

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 15 Apr 2004
➡ dernière modification : Alison Passieux — 28 Feb 2018

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)