Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=705

Créée le : 21 Apr 2004
Modifiée le : 01 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

La déchirure complète et compliquée du périnée malgré incision prophylactique. Étude des facteurs de risque et des conséquences à court terme. [Complete and complicated tears of the perineum in spite of preventive incision. A study of the risk factors and the short-term consequences, article in French] J Gynecol Obstet Biol Reprod 1993;22:419-23.

Auteur·e(s) :

Berthet J, Buchet A, Favier M, Racinet C.

Année de publication :

1993

URL(s) :

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=…

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

A retrospective study of case controls was carried out by postal enquiry to find out the risk factors for complete complicated tears (DCC) of the perineum occurring after prophylactic episiotomy. There were 33 such cases of DCC out of 8,039 vaginal deliveries which means 0.41% in the University Centre in Grenoble in the years 1985-1986-1987. A control group of 66 cases was paired according to parity and episiotomy. The risk factors were identified as large fetal weight, instrumental deliveries, mid-line episiotomy or perineotomy. The questionnaires could be analysed for faults after delivery in 26 cases and 52 controls (response rate of 90%). The sole significant problem of the cases was perineal and rectal pain lasting more than a month longer than in the control cases. There was no greater dyspareunia, stress incontinence with urine, nor anal incontinence which contradicts previous reports in the literature. The authors conclude there are no serious complications of DCC following perineotomy providing repair is carried out very carefully. The patients in this group show that is was acceptable because no more in this group than in the controls were frightened of a repeat pregnancy.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Il n’y a pas de sérieuses conséquences à long terme des déchirures complexes et complètes suite à une épisiotomie prophylactique, à condition que la réparation ait été faite avec grand soin. (Grenoble, étude de 33 cas)

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ déchirures ; dyspareunie ; incontinence/prolapsus ; épisiotomie ; extraction instrumentale

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 21 Apr 2004

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)