Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=752

Créée le : 30 Apr 2004
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Episiotomies in Nigeria--should their use be restricted? Niger Postgrad Med J. 2002 Mar;9(1):13-6.

Auteur·e(s) :

Ola ER, Bello O, Abudu OO, Anorlu RI.

Année de publication :

2002

URL(s) :

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=…

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

Episiotomy continues to be a frequently used procedure in obstetrics despite little scientific support for its routine use. The incidence of episiotomy and perineal tears and also the indications for episiotomy were therefore investigated in 1007 singleton deliveries between January 1, 1997 and December 31, 1997 at the Lagos University Teaching Hospital.

The incidence of episiotomy was 54.9% of all deliveries. Episiotomy was more frequently performed in primipara (90.4%). Perineal tears occurred in only 18.8% of all deliveries, with majority in the multipara (93.6%). Most of the team were of first degree (98.4%). No third degree tear was recorded. The commonest indication for episiotomy was that of protecting the perineum from possible tears (80.7%). All the episiotomies were mediolateral. Episiotomy rate was higher among deliveries conducted by doctors.

Performance of episiotomy had a positive correlation with increasing foetal weight. No major complication or maternal death attributable to episiotomy was recorded.

The results of our study suggest that the use of episiotomy can be restricted to specified indications like instrumental and big babies delivery. It is also useful for the prevention of maternal morbidity through perineal laceration. Randomized control trials will however be necessary to clarify the controversies relating to restrictive episiotomy.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Environ 50% d’épisiotomies dans un hôpital de Lagos (Niger)

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ déchirures ; épisiotomie ; morbidité

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 30 Apr 2004

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)