Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=765

Créée le : 13 May 2004
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Risk factors for severe perineal tear: can we do better? Am J Perinatol. 2002 Jul;19(5):225-34.

Auteur·e(s) :

Riskin-Mashiah S, O’Brian Smith E, Wilkins IA.

Année de publication :

2002

URL(s) :

http://www.thieme-connect.com/DOI/DOI?10.1055/s-20…

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

Our aim was to investigate the risk factors associated with severe perineal tears defined as either third- or forth-degree tears and, ultimately, find strategies for prevention. We carried a retrospective analysis of a computerized perinatal database, collected prospectively, from a single county hospital between January 1, 1993 and June 30, 1998. Singleton vaginal vertex deliveries were analyzed for potential risk factors using univariate and multiple logistic regression analysis including all two-way interactions. Severe perineal tear occurred in 1905 (8.2%) of 23,244 vaginal deliveries. In the multiple logistic regression analysis, the following factors carried a significantly higher risk for severe laceration: midline episiotomy, primary vaginal delivery, use of pudendal block, forceps deliveries, and birth weight more than 4000 g. The study of interactions demonstrated that mediolateral episiotomy was associated with an increased risk for severe tear only during the first vaginal delivery, but not during a repeat vaginal delivery. Our data suggest that primary vaginal delivery, fetal weight above 4000 g, and the use of pudendal analgesia can help identify in advance patients at highest risk for severe perineal tear. During the delivery of these patients usage of vacuum (instead of forceps) and restricting the use of midline episiotomy might reduce the incidence of severe perineal tear. In cases where episiotomy seems crucial, the use of a mediolateral episiotomy may reduce the likelihood of severe perineal tear.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ déchirures ; épisiotomie ; extraction instrumentale ; forceps ; ventouse

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 13 May 2004

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)