Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=794

Créée le : 12 Jun 2004
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Women’s position during labour: influence on maternal and neonatal outcome. Wien Klin Wochenschr. 2003 Oct 31;115(19-20):720-3.

Auteur·e(s) :

Bodner-Adler B, Bodner K, Kimberger O, Lozanov P, Husslein P, Mayerhofer K.

Année de publication :

2003

URL(s) :

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

AIM: To assess the maternal, perineal and neonatal outcomes of an upright position compared with a supine position during vaginal delivery, in terms of defined outcome variables.

METHODS: This case-control study was carried out at the Department of Obstetrics and Gynaecology of the University Hospital Vienna between 1997 and 2002. A total of 307 women who delivered in an upright position were enrolled in the study. Upright position was defined as free squatting and was also described as an alternative birth position. 307 controls, delivering in a supine position, were selected from the delivery database as the next parity-matched normal spontaneous vaginal delivery. Our analysis was restricted to a sample of women with a gestational age > 37 weeks, a normal sized fetus and a pregnancy with cephalic presentation. Women with medical or obstetric risk factors were excluded.

RESULTS: A statistically significant decrease for the use of medical analgesia (p = 0.0001) and oxytocin (p = 0.001) was observed in women using the upright birth position. The length of the first and second stages of labour did not significantly differ between the two groups (p > 0.05). A significantly lower rate of episiotomy was detected in women who delivered in an upright position compared with women delivering supine (p = 0.0001). The frequency of perineal tears, and vaginal and labial trauma did not differ between the two groups (p > 0.05). When analysing maternal blood loss, no significant differences between the two groups were found (p > 0.05). No differences in APGAR score < 7 at 1 and 5 minutes or cord pH < 7.1 were observed (p > 0.05).

CONCLUSIONS: The data indicate that labouring and delivering in an upright position is associated with beneficial effects such as a lower rate of episiotomy, and a reduced use of medical analgesia and oxytocin. In our opinion, the best recommendation is to give low-risk maternity patients the option of bearing in the mode that is most comfortable for them.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

La meilleure recommandation est de laisser les femmes accoucher dans la position qu’elles souhaitent.

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ médecine factuelle ; durée du travail ; déchirures ; âge maternel ; épisiotomie ; ocytocine (Syntocinon) ; péridurale ; gestion active du travail ; hormones

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 12 Jun 2004

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)