Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=800

Créée le : 12 Jun 2004
Modifiée le : 05 Nov 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Anal sphincter tears: prospective study of obstetric risk factors. BJOG. 2000 Jul;107(7):926-31.

Auteur·e(s) :

Samuelsson E, Ladfors L, Wennerholm UB, Gareberg B, Nyberg K, Hagberg H.

Année de publication :

2000

URL(s) :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10901566
https://doi.org/10.1111/j.1471-0528.2000.tb11093.x

Résumé (français)  :

Objectifs : évaluer les facteurs de risques intrapartume pour les déchirures du sphincter anal.
Etude d’observation prospective à l’hôpital universitaire de Goteborg, Suède.

Participants : 2883 femmes qui ont accouché par voie basse entre 1995 et 1997, prises dans l’ordre d’arrivée. Les informations proviennent des dossiers patients et de protocoles dédiés à l’étude qui ont été remplis pendant et après la naissance.

Mesures : déchirures du sphincter anale (troisème et quatrième degré).

Résultats : déchirure du sphincter anal pour 95 femmes sur 2883 (3,3%). L’analyse univariée montre que le risque de déchirure du sphincter anal est augmenté par la nulliparité, un fort poids du bébé, l’absence de protection périnéale manuelle, une mauvaise visualisation du périnée, un oedème sévère, une longue durée de l’accouchement et en particulier une durée prolongée de la seconde phase et de l’expulsion, l’utilisation d’ocytocine, l’épisiotomie, les ventouses et la péridurale. Après analyse de régression logistique [analysis with stepwise logistic regression reported as odds ratio, 95% confidence interval] les facteurs indépendemment associés à la déchirure du sphincter anal sont : oedème périnéal léger (0.40, 0.26-0.64); protection manuelle du périnée (0.49, 0.28-0.86); faible durée de poussée (0.47, 0.24-0.91); pas de visualisation du périnée (2.77, 1.36-5.63); parité (0.59, 0.40-0.89; fort poids du bébé (2.02, 1.30-3.16). L’analyse de variance montre que la protection manuelle du périnée a un plus forte influence sur la diminution de la fréquence, et que le manque de visualisation du périnée et le poids du bébé ont une plus grande influence sur l’aumgentation de la fréquence des déchirures, pour les nullipares comparées aux multipares.

Conclusion : les facteurs de risque indépendants pour les déchirures anales sont : œdème périnéal, mauvaise surveillance visuelle du périnée, mauvaise protection du périnée pendant l’accouchement, durée d’expulsion prolongée, parité et fort poids du bébé. Ces informations sont importantes pour la réduction des traumatismes périnéaux pendant l’accouchement.

Abstract (English)  :

OBJECTIVE: To evaluate intrapartum risk factors for anal sphincter tear.

DESIGN: A prospective observational study.

SETTING: Delivery unit at the University Hospital in Goteborg, Sweden.

PARTICIPANTS: 2883 consecutive women delivered vaginally during the period between 1995 and 1997. Information was obtained, from patient records and from especially designed protocols which were completed during and after childbirth.

MAIN OUTCOME MEASURES: Anal sphincter (third and fourth degree) tear. RESULTS: Anal sphincter tear occurred in 95 of 2883 women (3.3%). Univariate analysis demonstrated that the risk of anal sphincter tear was increased by nulliparity, high infant weight, lack of manual perineal protection, deficient visualisation of perineum, severe perineal oedema, long duration of delivery and especially protracted second phase and bear down, use of oxytocin, episiotomy, vacuum extraction and epidural anaesthesia. After analysis with stepwise logistic regression, reported as odds ratio, 95% confidence interval, the following factors remained independently associated with anal sphincter tear: slight perineal oedema (0.40, 0.26-0.64); manual perineal protection (0.49, 0.28-0.86); short duration of bear down (0.47, 0.24-0.91); no visualisation of perineum (2.77, 1.36-5.63); parity (0.59, 0.40-0.89); and high infant weight (2.02, 1.30-3.16). Analysis of variance showed that manual perineal protection had a stronger influence on lowering the frequency, and lack of visualisation of perineum and infant weight had a stronger influence on raising the frequency, of anal sphincter tears in nulliparous compared with parous women.

CONCLUSIONS: Perineal oedema, poor ocular surveillance of perineum, deficient perineal protection during delivery, protracted final phase of the second stage, parity and high infant weight all constitute independent risk factors for anal sphincter tear. Such information is essential in order to reduce perineal trauma during childbirth.

Sumário (português)  :

Texte intégral (public) :

Remarques :

E.Phan: l’abstract me semble contenir des donnée non claires ou contradictoires. Il faudrait relire le texte complet.

Argument (français) :

Les facteurs de risque indépendants pour les déchirures anales sont : œdème périnéal, mauvaise surveillance visuelle du périnée, mauvaise protection du périnée pendant l’accouchement, durée d’expulsion prolongée, parité et fort poids du bébé.

Argument (English):

Perineal oedema, poor ocular surveillance of perineum, deficient perineal protection during delivery, protracted final phase of the second stage, parity and high infant weight all constitute independent risk factors for anal sphincter tear.

Argumento (português):

Os fatores de risco independentes para as lesões anais são edema perineal, monitoração visual perineal deficiente, má proteção perineal durante o parto, expulsão prolongada, paridade e alto peso ao nascer.

Mots-clés :

➡ durée du travail ; médecine factuelle ; position en cours de travail ; déchirures ; épisiotomie ; gestion active du travail ; ocytocine (Syntocinon) ; péridurale ; hormones ; ventouse

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 12 Jun 2004
➡ dernière modification : Bernard Bel — 05 Nov 2018

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)