Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=811

Créée le : 26 Jun 2004
Modifiée le : 27 Oct 2018

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

A pilot study for a randomised controlled trial of waterbirth versus land birth. BJOG. 2004 Jun;111(6):537-45.

Auteur·e(s) :

Woodward J, Kelly SM.

Année de publication :

2004

URL(s) :

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1471-…
https://doi.org/10.1111/j.1471-0528.2004.00132.x

Résumé (français)  :

OBJECTIFS : Évaluer la faisabilité d’une étude multicentrique de puissance suffisante comparant la naissance dans l’eau à la naissance traditionnelle. Déterminer si les femmes sont disposées à participer à un tel essai et si leur participation a un effet négatif sur leur expérience d’accouchement.

CONCEPTION : Un essai contrôlé randomisé (ECR) avec le «bras de préférence» (bras dit ’fort’ de la personne qui pratique l’accouchement).

CONTEXTE : Hôpital général de district avec 3 600 accouchements par an.

POPULATION : Femmes sans complications de grossesse et sans problèmes anticipés de travail / accouchement.

MÉTHODES : Les femmes ont été recrutées et randomisées entre 36 et 40 semaines de gestation. Comparaison entre accouchement pratiqué avec le bras de préférence ou le bras choisi ’au hasard’, afin d’évaluer l’impact de la ’randomisation’ sur l’expérience de la naissance chez la femme.

Principaux critères de mesure des résultats : Lors de l’accouchement, des données ont été recueillies sur le travail, l’eau de la piscine et l’état du bébé à la naissance et à l’âge de six semaines. Les principales mesures de résultats sont la moyenne et l’écart-type du cordon O (2), du CO (2), de l’hémoglobine, de l’hématocrite et de l’excès de base; médianes et intervalles de temps pour la première respiration et pH du cordon; croissance bactérienne à partir d’échantillons d’eau de piscine et de tampons néonataux; et la satisfaction maternelle.

RÉSULTATS : Quatre-vingts femmes ont participé : 60 femmes ont eu un accouchement sans choix du ’bras de préférence’ - 20 femmes ont été accouchées selon le choix du bras de préférence (’randomisé’). Les bébés randomisés à la naissance ont présenté une pCO (2) artère ombilicale significativement plus basse (p = 0,003). Cependant, il est reconnu que cette étude est sous-alimentée. Les femmes étaient disposées à participer et la randomisation ne semblait pas altérer la satisfaction.

CONCLUSION : Cette petite étude a montré qu’un ECR est réalisable et a démontré des mesures de résultats, qui peuvent être collectées avec succès dans une suite d’accouchement moyenne.

Abstract (English)  :

OBJECTIVES: To assess the feasibility of undertaking an adequately powered multicentre study comparing waterbirth with land birth. To assess whether women are willing to participate in such a trial and whether participation has a negative effect on their birthing experience.

DESIGN: A randomised controlled trial (RCT) with ’preference arm’.

SETTING: District general hospital with 3600 deliveries annually.

POPULATION: Women with no pregnancy complications and no anticipated problems for labour/delivery.

METHODS: Women were recruited and randomised between 36 and 40 weeks of gestation. Comparison of randomised and ’preference arm’ to assess any impact of randomisation on women’s birthing experience.

MAIN OUTCOME MEASURES: Data were collected at delivery concerning the labour, the pool water and baby’s condition at birth and six weeks of age. The main outcome measures are means and standard deviation of cord O(2), CO(2), haemoglobin, haematocrit and base excess; medians and ranges of time to first breathe and cord pH; bacterial growth from pool water samples and neonatal swabs; and maternal satisfaction.

RESULTS: Eighty women participated-60 women were randomised. Twenty women participated in a non-randomised ’preference arm’. The babies randomised to a waterbirth demonstrated a significantly lower umbilical artery pCO(2) (P= 0.003); however, it is recognised that this study is underpowered. Women were willing to participate and randomisation did not appear to alter satisfaction.

CONCLUSION: This small study has shown that a RCT is feasible and demonstrated outcome measures, which can be successfully collected in an average delivery suite.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Cette petite étude a montré qu’un essai contrôlé randomisé sur la naissance aquatique était réalisable et démontré des mesures de résultats.

Argument (English):

This small study has shown that a randomised controlled trial of waterbirth is feasible and demonstrated outcome measures.

Argumento (português):

Este pequeno estudo mostrou que um ensaio clínico randomizado de parto é factível e demonstrou medidas de resultado.

Mots-clés :

➡ accouchement alternatif ; médecine factuelle ; âge maternel

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 26 Jun 2004
➡ dernière modification : Bernard Bel — 27 Oct 2018

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE)
(2) soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation.
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)