Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=870

Créée le : 27 Jul 2004
Modifiée le : 27 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

A classification of pregnancy losses after invasive prenatal diagnostic procedures: an approach to allow comparison of units with a different case mix. Prenat Diagn. 2003 Jun;23(6):488-92.

Auteur·e(s) :

Nanal R, Kyle P, Soothill PW.

Année de publication :

2003

URL(s) :

http://www3.interscience.wiley.com/cgi-bin/abstrac…

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

OBJECTIVE: Pregnancy loss rates after prenatal invasive procedures such as amniocentesis (Amnio), chorionic villous sampling (CVS) and fetal blood sampling (FBS) vary with an underlying indication for the procedure and due to different background risk of miscarriage. Loss rates need to be quantified and available for counselling. We developed a classification of pregnancy losses that will help in calculating procedure-related pregnancy loss rates and allow comparison between units with a different case mix.

METHODS: The procedure-related pregnancy loss rate was obtained by subtracting the losses in pregnancies with known lethal conditions and those occurring more than two weeks after the procedure from total pregnancy losses.

RESULTS: Out of 436 CVSs, there were 18 losses. Of these, 14 had a known lethal condition and 3 occurred after 2 weeks of CVS. In only one case, there was no known lethal abnormality and the loss occurred within 2 weeks. Thus, the total pregnancy loss rate was 4.1% and the procedure-related loss rate was 0.23% (95% CI; 0.0061-1.28). The procedure-related loss rates for Amnio 0.7% (95% CI; 0.2-1.8) and FBS 1.19 (95% CI; 0.14-4.23) were calculated in a similar way.

CONCLUSIONS: We present a method of recording pregnancy loss after prenatal invasive procedures, which would be useful for benchmarking comparison between units and pre-procedural counselling.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Cet article propose une méthode de classification des pertes foetales après différents types d’examens prénataux invasifs, qui pourrait être utile pour faire des comparaisons entre diverses unités de soins ou diverses méthodes de consultation.

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ médecine factuelle ; amniocentèse ; dépistage ; FCS fausse couche spontanée, fausse couche ; trisomies

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 27 Jul 2004

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)