Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3032 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=897

Créée le : 26 Jul 2004
Modifiée le : 27 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

L’amniocentèse : position de l’UNAPEI (Union Nationale des Associations de Parents et Amis de Personnes Handicapées Mentales, France)

Auteur·e(s) :

UNAPEI (France)

Année de publication :

1996

URL(s) :

http://www.unapei.org/html/Positions01.html

Résumé (français)  :

D’une manière générale, l’UNAPEI s’élève contre la tendance qui consiste à admettre des positions de principe et des dispositions juridiques particulières lorsqu’il s’agit des personnes atteintes de handicaps mentaux. Qu’il s’agisse de contraception, de stérilisation, de dépistage…, notre société doit examiner ces questions dans leur ensemble pour le compte de la totalité de la population. Elle ne saurait recourir à des distinctions discriminantes. En effet, ceci signifierait l’acceptation d’une échelle de valeurs entre les personnes humaines, toutes citoyennes de ce pays.

En ce qui concerne l’amniocentèse, l’UNAPEI rappelle qu’elle s’intègre dans le cadre du diagnostic prénatal et ne constitue pas un acte isolé. Elle n’a pas pour vocation de ne déceler que la trisomie 21. L’UNAPEI précise que l’amniocentèse, examen actuellement le plus efficace pour la détection d’une anomalie chromosomique, doit être précédées d’examens courants et n’est pas exempte de risques, tant pour la mère que pour l’enfant.

L’UNAPEI est opposée à toute systématisation du dépistage de la trisomie 21. Elle demande que cet examen soit possible, dès lors que la mère le décide, quel que soit son âge et dès lors qu’elle est dûment informée de son état. Ce examen doit être pris en charge selon des modalités qu’il appartient à la collectivité de déterminer. Le non recours à l’amniocentèse et le résultat d’un test révélant l’existence d’une anomalie chromosomique ou génétique ne sauraient avoir pour conséquence la non-assistance des parents, en particulier des mères, qui décident d’accueillir et d’élever l’enfant porteur notamment d’une trisomie 21. Dans le même esprit, la révélation, au moyen de l’amniocentèse, de la présence d’une trisomie 21, ne saurait impliquer le recours automatique à l’avortement. Les parents, en premier lieu la mère, doivent, en toute hypothèse, disposer du libre choix de leur décision et avoir l’assurance d’être aidés quelle que soit celle-ci.

Abstract (English)  :

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

L’UNAPEI est opposée à toute systématisation du dépistage de la trisomie 21. Elle demande que cet examen soit possible, dès lors que la mère le décide, quel que soit son âge et dès lors qu’elle est dûment informée de son état.

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ amniocentèse ; diagnostic prénatal ; dépistage ; trisomies

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 26 Jul 2004

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)