Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=932

Créée le : 08 Oct 2004
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

Comparison of carbetocin and oxytocin for the prevention of postpartum hemorrhage following vaginal delivery:a double-blind randomized trial. J Obstet Gynaecol Can. 2004 May;26(5):481-8.

Auteur·e(s) :

Boucher M, Nimrod CA, Tawagi GF, Meeker TA, Rennicks White RE, Varin J.

Année de publication :

2004

URL(s) :

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=…

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

OBJECTIVES: To compare the efficacy of a single 100 micro g intramuscular (IM) carbetocin injection, a long-acting oxytocin agonist, to a 2-hour 10 IU oxytocin intravenous (IV) infusion, in reducing the incidence and severity of postpartum hemorrhage (PPH) in women at risk for this condition.

METHODS: A randomized, double-blind, placebo-controlled study was conducted at 2 hospital centres, including 160 women with at least 1 risk factor for PPH. Eighty-three women received 100 microg carbetocin IM and an IV placebo immediately after placental delivery, while 77 women received placebo IM and oxytocin IV infusion. Complete blood count was collected at entry and 24 hours postpartum. All outcome measures, including the need for additional uterotonic agents or uterine massage, blood loss, and drop in hemoglobin and hematocrit, were analyzed using chi-square, Fisher exact, and Student t tests.

RESULTS: Population profile and risk factors for PPH were similar for each group. No significant difference was observed in the number of women requiring additional uterotonic medication (12 in each group). However, in the carbetocin group, 36 of the 83 women (43.4%) required at least 1 uterine massage compared to 48 of the 77 women (62.3%) in the oxytocin group (P <.02). Overall, uterotonic intervention was clinically indicated in 37 of the women (44.6%) receiving carbetocin compared to 49 of the women (63.6%) given an IV oxytocin infusion (P <.02). There were no differences in laboratory PPH indicators between the 2 groups.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ médecine factuelle ; lieu de naissance ; accouchement à domicile ; hémorragie postpartum ; ocytocine (Syntocinon) ; hormones

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 08 Oct 2004

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, http://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)