Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3033 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=935

Créée le : 08 Oct 2004
Modifiée le : 02 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Spécialisé

Notice bibliographique (sans auteurs) :

High incidence of myocardial ischemia during postpartum hemorrhage. Anesthesiology. 2004 Jan;100(1):30-6.

Auteur·e(s) :

Karpati PC, Rossignol M, Pirot M, Cholley B, Vicaut E, Henry P, Kevorkian JP, Schurando P, Peynet J, Jacob D, Payen D, Mebazaa A.

Année de publication :

2004

URL(s) :

http://www.anesthesiology.org/pt/re/anes/abstract.…

Résumé (français)  :

Abstract (English)  :

BACKGROUND: Postpartum hemorrhage remains a major cause of global maternal morbidity and mortality, even in developed countries, despite the use of intensive care units. This study sought to (1) assess whether myocardial ischemia could be associated with and even aggravate hemorrhagic shock in young parturients admitted for postpartum hemorrhage, and (2) identify the independent risk factors for myocardial ischemia.

METHODS: On their referral to the intensive care unit, a multidisciplinary team managed parturients with severe postpartum hemorrhage. Ventilation, transfusion, catecholamines, surgery, or angiography with uterine embolization were provided as clinically indicated. Plasma cardiac troponin I levels were used as a surrogate marker of acute myocardial injury and electrocardiograms of myocardial ischemia.

RESULTS: A total of 55 parturients were referred with severe postpartum hemorrhage, all in hemorrhagic shock. Twenty-eight parturients (51%) had elevated serum levels of cardiac troponin I (9.4 microg/l [3.7-26.6 microg/l]), which were associated with electrocardiographic signs of ischemia and deteriorated myocardial contractility and correlated with the severity of hemorrhagic shock. Indeed, multivariate analysis identified low systolic and diastolic arterial blood pressure (< 88 and < 50 mmHg, respectively) and increased heart rate (> 115 beats/min) as independent predictors of myocardial injury. In addition, all patients who were given catecholamines also had elevated cardiac troponin I levels.

CONCLUSIONS: These results suggest that treatment of postpartum hemorrhage-induced hemorrhagic shock should be coupled with concomitant prevention of myocardial ischemia, even in young parturients.

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ hémorragie postpartum ; morbidité

Auteur·e de cette fiche :

Cécile Loup — 08 Oct 2004

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)