Choisissez votre fonte :
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Se connecter


 Français 
 English 
 Português 

[Valid RSS] RSS
bar

Base de données - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Présentation de cette base de données documentaires (site de l’AFAR)
Actuellement 3032 fiches
Chaîne YouTube (tutoriel)

https://afar.info/id=965

Créée le : 28 Oct 2004
Modifiée le : 01 Dec 2007

 Modifier cette fiche
Ne suivez ce lien que si vous possédez un mot de passe d’éditeur !


Partager : Facebook logo   Tweeter logo   Tout public

Notice bibliographique (sans auteurs) :

CNGOF Mises à jour en gynécologie obstétrique, 1999, p. 277

Auteur·e(s) :

N. Aflak, A.-G. Grebille, C. Anquetil, J. Bouquet de Jolinière, M. Levardon

Année de publication :

1999

URL(s) :

http://www.cngof.asso.fr/D_PAGES/PUMA_99.HTM

Résumé (français)  :

L’hémorragie de la délivrance est une urgence obstétricale et anesthésique qui constitue la deuxième cause de mortalité maternelle en France. Or elle semble souvent évitable car la plupart des patientes à risque peuvent être identifiées avant ou pendant le travail.

À cet égard, la conduite obstétricale vis-à-vis de la délivrance est essentielle ; elle permet de prévoir les mesures de prévention et de traitement nécessaires.

Une fois l’hémorragie installée, tout retard ou hésitation dans la prise en charge pluridisciplinaire sont préjudiciables car ils favorisent l’apparition de troubles de la coagulation et l’installation d’un cercle vicieux.

Lorsqu’elle est possible, l’embolisation artérielle constitue un énorme progrès dans le traitement conservateur non invasif, surtout après les accouchements par voie basse.

La dévascularisation utérine étagée semble une technique chirurgicale prometteuse, car réalisable dans toutes les conditions, conservatrice de la fertilité maternelle, et manifestement efficace.

Face à l’hémorragie de la délivrance, il faut avoir un plan d’action univoque et progressif et lutter contre non seulement l’inertie de l’utérus, mais aussi celle de l’obstétricien.

Abstract (English)  :

Sumário (português)  :

Remarques :

Argument (français) :

L’hémorragie de la délivrance est une urgence obstétricale et anesthésique qui constitue la deuxième cause de mortalité maternelle en France. Or elle semble souvent évitable car la plupart des patientes à risque peuvent être identifiées avant ou pendant le travail.

Argument (English):

Argumento (português):

Mots-clés :

➡ hémorragie postpartum

Auteur·e de cette fiche :

Bernard Bel — 28 Oct 2004

Discussion (afficher uniquement le français)
 
➡ Réservé aux utilisateurs identifiés



 J'ai lu la charte des discussions et j'en accepte les conditions (voir la charte)

barre

Autre requête experte --- Autre requête simple

Création d'une fiche --- Importation de fiches

Gestion des utilisateurs --- Sauvegarder la base de données --- Contact

bar

Cette base de données est gérée par l'Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
affiliée au Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Elle est alimentée par les contributions de bénévoles intéressés par le partage des informations scientifiques.
Si vous approuvez ce projet, vous pouvez nous aider de plusieurs manières :
(1) devenir contributeur sur cette base, si vous avez un peu d'expérience en documentation
(2) ou soutenir financièrement l'AFAR (voir ci-dessous)
(3) ou devenir membre de l'AFAR (ou d'une autre association affiliée au CIANE).
Connectez-vous ou créez un compte pour suivre les modifications ou devenir éditrice.
Contactez afar.association(arobase)gmail.com pour plus d'informations.

Valid CSS! Valid HTML!
Nos ressources servent principalement à couvrir les frais d’hébergement des sites
et bases de données, l’impression de flyers et occasionnellement des frais de transport.
Les donateurs particuliers peuvent demander un reçu fiscal de l’AFAR donnant droit, en France, à une
réduction d’impôt égale à 66 % du montant dans la limite de 20% du revenu imposable (voir texte)