Escolha sua fonte:
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Login


 Português 
 Français 
 English 

[Valid RSS] RSS
bar

Banco de dados - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Descrição deste banco de dados documental (Site da AFAR)
Atualmente 3053 fichas
Canal do YouTube (tutorial)

https://afar.info/id=2962

Criado em : 03 Jul 2018
Alterado em : 10 Jul 2018

 Modificar esta ficha
Siga este link somente se você tiver um palavra chave de editor!


Compartilhar: Facebook logo   Tweeter logo   Fácil

Nota bibliográfica (sem autor) :

Histoire du debriefing. Pratiques psychologiques. p. 291–318

Autores :

Louis Crocq

Ano de publicação :

2004

URL(s) :

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/…
https://doi.org/10.1016/j.prps.2004.09.004

Résumé (français)  :

“Pour résumer, il semble que la procédure de débriefing selon le schéma de Mitchell (priorité au narratif et au cognitif, plutôt qu’expression des émotions, et visée éducative et préventive, plutôt que thérapeutique) soit appropriée surtout aux « incidents critiques » chez des sauveteurs professionnels, tels que pompiers, policiers, personnels de Croix-Rouge et soignants. L’incident critique n’implique pas nécessairement traumatisme et, dans la plupart des cas, on a affaire à un groupe de sauveteurs habitués à faire face à des catastrophes pourvoyeuses de tels incidents « banaux ».(…)

En revanche, dans le debriefing « à la française », tel que pratiqué par Crocq, Lebigot, De Clercq, Vermeiren et d’autres, où la consigne est de verbaliser spontanément l’expérience vécue, telle que le sujet ressent l’envie de le faire (et c’est surtout l’expérience émotionnelle qui est l’objet de sa première impulsion à parler), le préalable narratif n’est pas imposé, et l’objectif est thérapeutique et préventif ; thérapeutique en invitant les participants à trouver chacun du sens là où l’événement traumatique était insensé, et à replacer son expérience devenue compréhensible et assimilable dans le continuum de leur histoire de vie, ce qui leur procurera l’apaisement éclairé ou catharsis ; préventif en ce sens que cette verbalisation de l’émotion et la prise de conscience qu’elle entraîne désamorcent le travail torpide d’une éventuelle période de méditation silencieuse qui eût débouché sur une névrose traumatique.

Cette version du debriefing s’adresse à des victimes, qui sont en état de souffrance psychique, et qui présentent des symptômes psychotraumatiques avérés ou émergents. Et le debriefing doit être assuré par des psychiatres ou des psychologues cliniciens bien au fait de la psychotraumatologie et spécialement formés à l’approche cathartique. Cette seconde acception du mot debriefing est en réalité un acte thérapeutique (Passamar, 2003), qui peut parfois se suffire à lui-même, parfois encore doit être renouvelé plusieurs fois à de courts intervalles pour apporter la guérison, et parfois enfin ne constitue qu’une initiation thérapeutique incitant le patient à entreprendre une thérapie plus conséquente, en cabinet de consultation.“

Abstract (English)  :

Sumário (português)  :

Texto completo (public) :

Comentários :

Argument (français) :

Rappel historique de l’évolution du debriefing vers sa pratique française. L’hétérogénéité des résultats tantôt neutres, tant négatifs est rappelé, ainsi que l’hétérogénéité des pratiques qui nécessite de plus amples études avec une méthodologie précise et un personnel formé.

Argument (English):

Historical reminder of the evolution of debriefing towards its practice in France. The heterogeneity of both neutral and negative results is recalled, as well as the heterogeneity of practices which requires further study with a precise methodology and trained personnel.

Argumento (português):

Lembrete histórico da evolução do debriefing para a sua prática francesa. A heterogeneidade de resultados neutros e negativos é lembrada, bem como a heterogeneidade de práticas que exigem um estudo mais aprofundado, com uma metodologia precisa e pessoal treinado.

Palavras-chaves :

➡ psicologia ; traumatismos ; estresse pós-traumático ; debriefing

Autor da esta ficha :

Alison Passieux — 03 Jul 2018
➡ última atualização : Alison Passieux — 10 Jul 2018

Discussão (exibir apenas português)
 
➡ Reservado para usuários identificados



 Li a carta de discussões e aceito as condições (leia as diretrizes)

barre

Efectuar uma nova consulta especialista --- Outro pedido simples

Criação de uma ficha --- Importar registros

Gerenciamento de usuários --- Fazer backup do banco de dados --- Contato

bar

Esta base de dados é gerida pela Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
filiados Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Ele é alimentado pelas contribuições de voluntários interessados ​​em compartilhar informações científicas.
Se você aprovar este projeto, você pode nos ajudar de várias maneiras:
(1) tornar-se um colaborador com base nisso, se você tem um pouco experiência na literatura científica
(2) ou apoio financeiro AFAR (veja abaixo)
(3) ou tornar-se um membro da AFAR (ou outra associação afiliada à CIANE).
Faça login ou crie uma conta para seguir as alterações ou se tornar um editor.
Contato afar.association(arobase)gmail.com para mais informações.

Valid CSS! Valid HTML!
Doar para a AFAR (clique em “Faire un don”) nos ajudará a manter e desenvolver sites e bancos de dados
públicos para o apoio das decisões informadas dos pais e cuidadores com relação ao parto