Escolha sua fonte:
 Arimo
 Merriweather
 Mukta Malar
 Open Sans Condensed
 Rokkitt
 Source Sans Pro
 Login


 Português 
 Français 
 English 

[Valid RSS] RSS
bar

Banco de dados - Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR)

Descrição deste banco de dados documental (Site da AFAR)
Atualmente 3032 fichas
Canal do YouTube (tutorial)

https://afar.info/id=898

Criado em : 26 Jul 2004
Alterado em : 27 Dec 2007

 Modificar esta ficha
Siga este link somente se você tiver um palavra chave de editor!


Compartilhar: Facebook logo   Tweeter logo   Fácil

Nota bibliográfica (sem autor) :

Test de dépistage génétique sans risques des anomalies foetales. Résumé d’un article du Times. Centre de Médecine Spécialisée, MediCMS (Belgique).

Autores :

MediCMS (Belgique)

Ano de publicação :

2004

URL(s) :

http://www.medicms.be/dt1/testgen.htm

Résumé (français)  :

Les prises de sang sont capables d’identifier des anomalies foetales.

Le Times du 5 Mars 2004 rapporte que les tests prénataux invasifs pour dépister des anomalies foetales seront bientôt une technique du passé car on sait maintenant extraire le DNA foetal du sang de la mère.

Bien que la technique a été développée il y a plus de cinq ans, seule une minuscule partie de DNA foetal pouvait être extraite ( tout échantillon de sang de la mère contient son DNA en abondance et seulement une minuscule fraction de celui du foetus).

Cependant, le Times rapporte que les chercheurs US ont conçu une voie pour augmenter le DNA foetal dans l’échantillon de sang de la mère, de 7 à plus de 20%, rendant plus faciles les tests de dépistage des anomalies génétiques et des maladies génétiques telles que par exemple mucoviscidose et certaines anémies.

Selon le Times, les tests invasifs pendant la grossesse sont effrayants pour les futurs parents. Il y a différents types de dépistage comme ceux incluant les échographies par ultrasons et la recherche de la clarté de la nuque, mais d’autres tests on introduit une aiguille à travers l’abdomen de la mère (ponction amniotique ), car il n’y a aucune autre façon certaine pour vérifier s’il y a des anomalies congénitales.

Le Times rapporte que toutes les femmes n’ont pas besoin d’avoir de tests. Ils ne sont habituellement proposés qu’aux mères plus âgées ou que l’on sait être porteuses de marqueurs génétiques pour des affections telles que la mucoviscidose, ou des femmes qui ont eu un résultat positif - par exemple pour le mongolisme - lors d’un test antérieur.

Les deux tests actuels, ponction de villosités (CSV) ou ponction amniotique ont un risque associé, CSV a un risque de fausse couche de deux à trois pour cent, et l’amniocentèse a un risque d’un pour cent. Beaucoup de femmes refusent ces tests à cause de ces risques.

Le Times rapporte que malgré l’enthousiasme général pour ce nouveau test, les experts appellent à la prudence. Il n’y a encore eu aucune étude clinique, et tester des cartes chromosomiques compliquées tel le mongolisme sur un prélèvement sanguin n’est pas vraisemblablement pour un futur immédiat.

SOURCE : The Times, 05 Mars 2004

Abstract (English)  :

Sumário (português)  :

Comentários :

Voir publications plus récentes, notamment les travaux d’une équipe de l’INSERM à l’Hôpital Necker de Paris

Argument (français) :

Les tests prénataux invasifs pour dépister des anomalies foetales seront bientôt une technique du passé car on sait maintenant extraire l’ADN fœtal du sang de la mère.

Argument (English):

Argumento (português):

Palavras-chaves :

➡ amniocintese ; diagnóstico pré-natal ; despistagem ; aborto espontaneo ; trisomia

Autor da esta ficha :

Bernard Bel — 26 Jul 2004

Discussão (exibir apenas português)
 
➡ Reservado para usuários identificados



 Li a carta de discussões e aceito as condições (leia as diretrizes)

barre

Efectuar uma nova consulta especialista --- Outro pedido simples

Criação de uma ficha --- Importar registros

Gerenciamento de usuários --- Fazer backup do banco de dados --- Contato

bar

Esta base de dados é gerida pela Alliance francophone pour l'accouchement respecté (AFAR, https://afar.info)
filiados Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE, https://ciane.net).
Ele é alimentado pelas contribuições de voluntários interessados ​​em compartilhar informações científicas.
Se você aprovar este projeto, você pode nos ajudar de várias maneiras:
(1) tornar-se um colaborador com base nisso, se você tem um pouco experiência na literatura científica
(2) ou apoio financeiro AFAR (veja abaixo)
(3) ou tornar-se um membro da AFAR (ou outra associação afiliada à CIANE).
Faça login ou crie uma conta para seguir as alterações ou se tornar um editor.
Contato afar.association(arobase)gmail.com para mais informações.

Valid CSS! Valid HTML!
Doar para a AFAR (clique em “Faire un don”) nos ajudará a manter e desenvolver sites e bancos de dados
públicos para o apoio das decisões informadas dos pais e cuidadores com relação ao parto