enEnglish pt-ptPortuguês esEspañol

De la part de l’AFAR, Alliance fran­çaise pour l’accouchement res­pec­té, http://www.afar.info (asso­cia­tion d’usagers qui a notam­ment mis en place une base de don­nées de publi­ca­tions médi­cales pour la péri­na­ta­li­té)

L’AFAR par­tage sur Twitter une sélec­tion de publi­ca­tions médi­cales « en temps réel » avec le public et en par­ti­cu­lier les asso­cia­tions de péri­na­ta­li­té.

Où cela se passe‐t‐il ?

http://www.twitter.com/veille_afar

Qu’est-ce qu’on peut voit sur twitter.com/veille_afar ?

Les titres des articles (en anglais ou en fran­çais) et un lien vers la page qui donne, en géné­ral, son résu­mé sur son site d’origine (le site de l’éditeur de la revue, ou par­fois les bases de don­nées comme Medline)

Quels articles sont sélec­tion­nés ?

Les articles iden­ti­fiés par l’AFAR comme pou­vant poten­tiel­le­ment inté­res­ser les asso­cia­tions d’usagers « autour de la nais­sance ». C’est à dire, par exemples : des articles sur des pra­tiques cou­rantes pen­dant les gros­sesses et accou­che­ments, sur les exa­mens de dépis­tage, sur la contra­cep­tion, les inter­rup­tions de gros­sesse, sur des ques­tions de juris­pru­dence ou des débats éthiques. Si des asso­cia­tions ont des besoins pré­cis de veille « temps réel » (exemples, cer­taines patho­lo­gies), en faire part à afar.association(arobase)gmail.com

Pourquoi parle‐t‐on de veille « temps réel » ?

« Temps réel » par oppo­si­tion à « recherche exhaus­tive ». La veille temps réel per­met de repé­rer les articles au fur et à mesure de leur paru­tion. Une recherche exhaus­tive  consis­te­rait à recher­cher tous les articles parus sur un thème don­né.

D’où viennent ces articles ?

La veille est assu­rée sur une qua­ran­taine de jour­naux géné­ra­listes (BMJ, The Lancet…) ou spé­cia­li­sés (gyné­co­lo­gie, obs­té­trique, san­té de la femme, pédia­trie…). Tous sont des jour­naux recon­nus dans le monde médi­cal (réfé­ren­cés dans la base de don­née Medline, ou pro­ve­nant d’associations pro­fes­sion­nelles recon­nues). La liste est consul­table sur Netvibes : http://netvibes.com/afar (onglets veille médi­cale anglais et veille médi­cale fran­çais).

En cas de remarque ou de sug­ges­tions sur la liste des revues, contac­ter afar.association(arobase)gmail.com

A quel rythme l’AFAR surveille‐t‐elle ces revues ?

En pra­tique, à peu près tous les jours (et au mini­mum toutes les semaines)

Est‐ce que le texte des articles est acces­sible ?

Le résu­mé est presque tou­jours en accès libre mais il y a des excep­tions (édi­to­riaux, articles très courts, ou choix de la revue).

Le texte inté­gral, sauf excep­tion, n’est pas acces­sible.

Dans les cas où le résu­mé ne suf­fit pas, le mieux est de lan­cer un appel dans le monde asso­cia­tif (listes emails de l’AFAR ou du CIANE par exemple), ou à défaut de deman­der à afar.association(arobase)gmail.com de lan­cer cet appel. Certaines asso­cia­tions ont en effet des abon­ne­ments à cer­taines revues et peuvent prê­ter les articles pour consul­ta­tion.

L’article qui m’intéresse est en anglais, com­ment le com­prendre ?

Certains articles sont sai­sis dans la base de don­nées de l’AFAR avec la tra­duc­tion du résu­mé et des com­men­taires. Dans les autres cas, pour des besoins ponc­tuels par­ti­cu­liers, les asso­cia­tions peuvent tou­jours faire part de leurs sou­cis à afar.association(arobase)gmail.com

Comment suivre ces actua­li­tés ?

- soit consul­ter régu­liè­re­ment http://www.twitter.com/veille_afar

- soit, pour les uti­li­sa­teurs de Twitter, « suivre » veille_afar

A quoi cette veille sert‐elle ?

L’AFAR a de toute façon eu besoin de mettre en place cette pré­sé­lec­tion inter­mé­diaire pour son propre usage (ex. ali­men­ta­tion de sa base de don­nées).

Elle a donc vou­lu aus­si mettre à dis­po­si­tion de tous le résul­tat ET la métho­do­lo­gie pour construire ce type de veille.

Sur la métho­do­lo­gie

Vos retours nous inté­ressent. Qu’est-ce qui est utile, qu’est-ce qui serait utile et qui pour­rait être du res­sort de l’AFAR ? Contacter afar.association(arobase)gmail.com

(Texte ini­tial : Emmanuelle Phan)


Catégories : Méthodologie