frFrançais enEnglish pt-ptPortuguês

L’AFAR est pré­sen­te aujourd’hui sur plu­sieurs pla­te­for­mes aux­que­lles par­ti­ci­pent un nom­bre crois­sant de per­son­nes dont la majo­ri­té ne sont pas mem­bres de l’association.

  • Une page publi­que Facebook (sui­vie par 1616 per­son­nes le 25/01/19)
  • Un grou­pe fer­mé Facebook de dis­cus­sion et d’en­trai­de entre fem­mes (253 mem­bres le 25/01/19)
  • Une page publi­que sur épi­sio­to­mie, déchi­ru­res, péri­née (sui­vie par 502 per­son­nes le 25/01/19)
  • Un com­pte Twitter de vei­lle scien­ti­fi­que (sui­vi par 384 per­son­nes le 25/01/19 remis en ser­vi­ce le 11/02/19 après un an d’in­te­rrup­tion)
  • La par­ti­ci­pa­tion de nos mem­bres à d’autres pages de réseaux sociaux, forums de dis­cus­sion, blogs etc.
  • L’activité de plu­sieurs de nos mem­bres au sein du Conseil d’administration du CIANE (plus de détails ci-dessous)
  • Les con­tri­bu­tions à l’enrichissement de la base de don­nées biblio­grap­hi­ques en fon­ction­ne­ment auto­no­me

Pour évi­ter la dis­per­sion, les participant·e·s pren­nent soin de rap­pe­ler l’existence de l’AFAR sur les pages de réseaux sociaux qu’elles coor­don­nent. Le site de l’AFAR repro­duit sur une page les posts récents de sa page Facebook ain­si que les der­niers tweets au bas de sa page d’accueil.

➡ Pour adhé­rer (gra­tui­te­ment) à l’as­so­cia­tion, c’est ici.

Le Conseil d’administration

Le fon­ction­ne­ment admi­nis­tra­tif de l’AFAR est réduit au mini­mum car la plu­part des opé­ra­tions sont exécu­tées « en lig­ne ». C’est le cas notam­ment des échan­ges et dis­cus­sions du Conseil d’administration qui uti­li­sent le grou­pe AFAR-CA.

Selon les sta­tuts, le Conseil d’administration doit com­pter au mini­mum 4 mem­bres. Un chan­ge­ment de sta­tuts auto­ri­sant la copré­si­den­ce est envi­sa­gé, cet­te for­mu­le ayant prouvé son effi­ca­ci­té au CIANE.

Il sera néces­sai­re, dans la nou­ve­lle con­fi­gu­ra­tion, de mieux dis­tin­guer les fon­ctions pure­ment admi­nis­tra­ti­ves (pré­si­den­ce, secré­ta­riat, tré­so­re­rie) du pilo­ta­ge des divers pro­jets. Un accrois­se­ment du nom­bre des mem­bres devrait faci­li­ter cet­te répar­ti­tion.

La participation au CIANE

Rappel : le Collectif inter­as­so­cia­tif auto­ur de la nais­san­ce (CIANE) est un collec­tif d’associations et non de per­son­nes phy­si­ques. L’AFAR est mem­bre du CIANE depuis sa créa­tion en 2004 et une par­tie de ses mem­bres siè­gent au Conseil d’administration du CIANE. Les acti­vi­tés et pri­ses de posi­tion « du CIANE » doi­vent donc être à la fois por­tées au cré­dit des asso­cia­tions mem­bres et du pro­ces­sus démo­cra­ti­que inter­as­so­cia­tif qu’il a mis en œuvre depuis sa cons­ti­tu­tion en asso­cia­tion.

La riches­se du tra­vail inter­as­so­cia­tif et l’agrégation d’expériences et de com­pé­ten­ces qu’il rend pos­si­ble nous ont con­vain­cus de trans­fé­rer au Collectif cer­tai­nes acti­vi­tés initia­le­ment con­dui­tes dans le cadre de l’AFAR.

C’est le cas du sui­vi de dos­siers de reco­urs de parents insa­tis­faits de la pri­se en char­ge médi­ca­le de leur accou­che­ment. À cet effet, le CIANE ali­men­te depuis 2012 une enquê­te en lig­ne pour pou­voir mieux por­ter la paro­le des fem­mes auprès des pro­fes­sion­nels. Plus récem­ment, il s’est équi­pé d’une pla­te­for­me de ges­tion des dos­siers de reco­urs offrant tou­tes les garan­ties de sécu­ri­té et de con­fi­den­tia­li­té impo­sées par la régle­men­ta­tion sur la pro­tec­tion de don­nées per­son­ne­lles (RGPD). La ges­tion des dos­siers de reco­urs est main­te­nant assu­rée par un grou­pe de per­son­nes d’horizons divers fai­sant preuve d’une exper­ti­se par­ta­gée dans des sémi­nai­res de for­ma­tion.

Les mem­bres de l’AFAR par­ti­ci­pent aus­si, en tant que repré­sen­tants des usa­gers sous la ban­niè­re du CIANE, à de nom­breu­ses réu­nions des ins­ti­tu­tions et grou­pes pro­fes­sion­nels de la péri­na­ta­li­té, ain­si qu’à des actions de for­ma­tion et des publi­ca­tions. Ces actions appa­ra­is­sent de maniè­re légi­ti­me dans les rap­ports d’activité du CIANE mais en géné­ral pas dans ceux de l’AFAR même lorsqu’elles ont été menées par des mem­bres de l’AFAR.

0 commentarios

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.