Eng­lish Por­tuguês Español

Cet automne 2013 a vu le jour en France un impor­tant mou­ve­ment de par­ents et de sages-femmes pour défendre la pos­si­bil­ité de choisir d’ac­couch­er à domi­cile. Leur blog.

 Julie P. pose les ques­tions de l’en­gage­ment de l’A­FAR dans ce mou­ve­ment et sur l’ac­couche­ment à domi­cile. Nous pub­lions nos réponses.

Pourquoi l’AFAR n’est pas plus engagé (que ce soit sur ce mouvement ou sur son site) sur ce qui se passe au niveau de l’accouchement à domicile ?


L’AFAR défend depuis sa créa­tion la lib­erté de choix et une infor­ma­tion éclairée par la médecine basée sur des preuves (EMB). Le respect du droit à accouch­er à domi­cile et de le faire dans de bonnes con­di­tions fait tout à fait par­tie de ce que nous voulons défendre.

L’AFAR est indi­recte­ment présente dans le mou­ve­ment de défense de l’AAD con­sti­tué en automne 2013 :
— Plusieurs mem­bres de l’AFAR par­ticipent à la mobil­i­sa­tion à titre indi­vidu­el et y appor­tent des con­nais­sances qui ont été pro­duites au sein de l’AFAR : veille/synthèse médi­cale et juridique
— La qua­si total­ité du CA de l’AFAR par­ticipe aux travaux du CIANE, qui s’est exprimé sur le sujet dans un com­mu­niqué de presse en octo­bre 2013.

L’AFAR, comme vous l’avez remar­qué, ne s’est pas exprimé en tant qu’association sur le mou­ve­ment. Cela provient de son faible nom­bre d’actifs (moins d’une dizaine) et du fait que ces act­ifs sont large­ment mobil­isés dans les actions du CIANE.

Quelles sont les perspectives de l’AFAR là dessus?


Nous explorons pri­or­i­taire­ment les ques­tions juridiques, car nous nous ren­dons bien compte qu’il y a besoin de com­pren­dre quels sont les recours pos­si­bles. L’objectif est de fournir des indi­ca­tions fiables aux femmes qui souhait­eraient faire un recours, ain­si que des con­seils pra­tiques. Ces recherch­es se font en coor­di­na­tion avec le Ciane et avec les organ­i­sa­tions de sages-femmes qui tra­vail­lent sur le sujet.

Nous avons d’autres idées et sommes ouverts aux sug­ges­tions. Mais il faut bien se ren­dre compte que les per­son­nes actives à l’AFAR en ce moment ne sont pas en mesure d’entreprendre de nou­velles actions.

Nous invi­tons les per­son­nes motivées, décidées à agir et se sen­tant en phase avec l’association (cf statuts, activ­ités) à nous rejoin­dre. L’assemblée générale aura lieu le ven­dre­di 22 novem­bre au soir à Paris. Pour adhér­er à l’association: https://afar.info/about‑2/adherer

A consulter


Les statuts de l’AFAR (PDF)
Les rap­ports d’activité de l’AFAR


Catégories : BlogVie de l'AFAR

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.