enEnglish pt-ptPortuguês esEspañol

Cet automne 2013 a vu le jour en France un impor­tant mou­ve­ment de parents et de sages-femmes pour défendre la pos­si­bi­li­té de choi­sir d’ac­cou­cher à domi­cile. Leur blog.

 Julie P. pose les ques­tions de l’en­ga­ge­ment de l’AFAR dans ce mou­ve­ment et sur l’ac­cou­che­ment à domi­cile. Nous publions nos réponses.

Pourquoi l’AFAR n’est pas plus engagé (que ce soit sur ce mouvement ou sur son site) sur ce qui se passe au niveau de l’accouchement à domicile ?


L’AFAR défend depuis sa créa­tion la liber­té de choix et une infor­ma­tion éclai­rée par la méde­cine basée sur des preuves (EMB). Le res­pect du droit à accou­cher à domi­cile et de le faire dans de bonnes condi­tions fait tout à fait par­tie de ce que nous vou­lons défendre.

L’AFAR est indi­rec­te­ment pré­sente dans le mou­ve­ment de défense de l’AAD consti­tué en automne 2013 :
– Plusieurs membres de l’AFAR par­ti­cipent à la mobi­li­sa­tion à titre indi­vi­duel et y apportent des connais­sances qui ont été pro­duites au sein de l’AFAR : veille/synthèse médi­cale et juri­dique
– La qua­si tota­li­té du CA de l’AFAR par­ti­cipe aux tra­vaux du CIANE, qui s’est expri­mé sur le sujet dans un com­mu­ni­qué de presse en octobre 2013.

L’AFAR, comme vous l’avez remar­qué, ne s’est pas expri­mé en tant qu’association sur le mou­ve­ment. Cela pro­vient de son faible nombre d’actifs (moins d’une dizaine) et du fait que ces actifs sont lar­ge­ment mobi­li­sés dans les actions du CIANE.

Quelles sont les perspectives de l’AFAR là dessus ?


Nous explo­rons prio­ri­tai­re­ment les ques­tions juri­diques, car nous nous ren­dons bien compte qu’il y a besoin de com­prendre quels sont les recours pos­sibles. L’objectif est de four­nir des indi­ca­tions fiables aux femmes qui sou­hai­te­raient faire un recours, ain­si que des conseils pra­tiques. Ces recherches se font en coor­di­na­tion avec le Ciane et avec les orga­ni­sa­tions de sages-femmes qui tra­vaillent sur le sujet.

Nous avons d’autres idées et sommes ouverts aux sug­ges­tions. Mais il faut bien se rendre compte que les per­sonnes actives à l’AFAR en ce moment ne sont pas en mesure d’entreprendre de nou­velles actions.

Nous invi­tons les per­sonnes moti­vées, déci­dées à agir et se sen­tant en phase avec l’association (cf sta­tuts, acti­vi­tés) à nous rejoindre. L’assemblée géné­rale aura lieu le ven­dre­di 22 novembre au soir à Paris. Pour adhé­rer à l’association : https://afar.info/about‑2/adherer

A consulter


Les sta­tuts de l’AFAR (PDF)
Les rap­ports d’activité de l’AFAR


Catégories : BlogVie de l'AFAR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.