English Português Español

Le 5 mai 2007, à l’heure où la maïeu­tique poli­tique sera à son comble, à l’heure où les esprits seront plus que jamais, gros d’une déci­sion qui enga­ge­ra la France pen­dant 5 ans, les femmes et les hommes du Collège National des Sages-Femmes fête­ront la 16e jour­née inter­na­tio­nale consa­crée à une pro­fes­sion encore mécon­nue…

…et pour­tant, c’est notre ave­nir à tous qui passe par les mains des sages-femmes.

Rappelons-le, cha­cun et cha­cune d’entre nous, du simple citoyen au futur Président ou à la future Présidente a été mis au monde par une sage-femme ou avec l’aide d’une sage-femme.

Les sages-femmes sont les pre­mières à sou­rire aux 800 000 bébés qui naissent, chaque année, dans notre pays.

Elles sont là, dis­po­nibles et atten­tives pour entou­rer, ras­su­rer, accom­pa­gner les couples tout au long des gros­sesses, et même au-delà.

Là pour veiller à la sécu­ri­té et au bien-être de la mère et de l’enfant, avant, pen­dant, et après l’accouchement.

En amont de cette jour­née inter­na­tio­nale dédiée à leur pro­fes­sion, les sages-femmes du Collège National des Sages-Femmes vous invitent à par­cou­rir un quiz qui vous per­met­tra de tes­ter vos connais­sances sur leur métier, leurs com­pé­tences et leur exper­tise.

Elles seront heu­reuses d’accueillir rédac­tions et jour­na­listes, à Paris et en régions, dans leurs ser­vices, afin de suivre leurs tâches quo­ti­diennes, de com­mu­ni­quer l’enthousiasme de pro­fes­sion­nels qui consacrent leur vie à la vie, et de sus­ci­ter, elles le sou­haitent, de nom­breuses voca­tions.

Suivre ce lien vers la suite du com­mu­ni­qué et le quizz

Collège natio­nal des sages-femmes (CNSF)
sagesfemmes.cnsf(arobase)gmail.com
http://www.cnsf.asso.fr


Catégories : Blogsmar.archives

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.